Les Guerrières s'inclinent de peu face à Lyon ASVEL Féminin

21 septembre 2019

A Saint-Julien-les-Villas, vos Guerrières ont pris part à la répétition générale du championnat face à Lyon ASVEL Féminin. Sans complexe, Christelle DIALLO (5 points, 5 rebonds) et ses copines ont fait preuve d’agressivité dans la raquette adverse pour mener 0-4 après quelques secondes de jeu. Mais au courage et enquillant à l’extérieur, les Lyonnaises refaisaient leur retard et prenaient leurs marques au fil des minutes pour creuser un certain écart à 3 minutes de la fin du premier quart-temps (17-10, 7’). Une poignée de secondes plus tard et sous l’impulsion de Courtney HURT (11 points, 6 rebonds) notamment, les Villeneuvoises revenaient dans le coup (17-13). Et c’est finalement sur un panier très longue distance de Lisa BERKANI (12 points, 8 rebonds) que les 2 équipes étaient au coude à coude après 10 minutes de jeu (18-18).

Dès l’entame du deuxième quart, Miss BERKANI provoquait une faute de la jeune Inès PIPER (5 points, 1 rebond) pour partir sur la ligne des lancers. Elle ne se faisait pas prier dans cet exercice pour repasser devant au score (19-20, 12’). Bien en jambes à l’image de Keisha HAMPTON (34 points, 7 rebonds), les Villeneuvoises donnaient tout pour essayer de prendre (un peu) le large dans cette première période (23-29, 15’). Histoire de souffler sur les braises, le plus Nordistes des coaches lyonnais, Valéry DEMORY, rappelait ses troupes (rajeunies, notamment en l’absence de Marine JOHANNES, Alysha CLARK, Michelle PLOUFFE et Clarissa DOS SANTOS) sur le banc pour les recadrer. A leur retour sur le terrain, l’ex-Villeneuvoise Ingrid TANQUERAY (7 points, 4 rebonds) et ses copines semblaient vouloir montrer un autre visage mais comme on a pu le voir en milieu de semaine, Keisha HAMPTON est dans une forme étincelante et en faisait profiter son équipe (27-35, 17’). Dans la foulée, c’est votre capitaine Johanne GOMIS (5 points, 4 rebonds) qui se chargeait de franchir la barre des 10 points d’avance en faveur de Guerrières en super forme (29-39, 18’). Au vu de leur aisance de jeu, Captain Jo et ses copines se croyaient sans doute au Palacium et c’est dans cet état d’esprit qu’elles achevaient la première période sur le score de 35 à 44.

En revenant sur le parquet aubois, Ingrid TANQUERAY prenait ses responsabilités à 3 points mais heureusement, Lisa BERKANI lui répondaient comme le berger à la bergère (39-49, 21’). Mais durant la pause, les Rhodaniennes avaient sans doute entendu parler du pays puisqu’elles montraient un tout autre visage (46-52, 24’). En face, les Guerrières tentaient de raviver la flamme mais elles manquaient cruellement de solutions offensives (49-52, 26’). L’écart pris jusqu’à maintenant se réduisait malheureusement comme peau de chagrin (52-54, 27’). Mais le collectif villeneuvois respirait un bon coup lorsque Zoé WADOUX inscrivait un panier à 3 points libérateur (52-57). Malheureusement, quelques secondes plus tard, la jeune arrière devait laisser sa place sur le terrain, touchée à la cheville gauche. A moins d’une seconde de la fin du troisième quart-temps, les Lyonnaises reprenaient un court avantage au score. Et c’est finalement sur une marque de 60-61 que retentissait le buzzer.

Avant d’attaquer les 10 dernières minutes, les protégées de Rachid MEZIANE ne paniquaient pas, au contraire (61-62, 31’). Rien n’était encore en fait et dans le camp lyonnais, la paire composée de Paoline SALAGNAC (13 points, 5 rebonds) et Helena CIAK (17 points, 4 rebonds) ne le savait que trop bien (70-64, 33’). Pour autant, les Villeneuvoises n’abdiquaient pas, même quand Lidija TURCINOVIC (6 points, 4 passes décisives) permettait de mettre son équipe à +10 (74-64, 34’). Si bien que, sous la houlette d’une Lisa BERKANI intenable, vos Guerrières revenaient dans le rythme (74-70, 37). Le money-time était devenu irrespirable dans le Gymnase Fernand GANNE de Saint-Julien-les-Villas ! Et c’est finalement avec les honneurs et 2 derniers lancers inscrits par Keisha HAMPTON que les Guerrières devaient s’incliner. Notons qu’elles ne disputeront pas le match pour la troisième place demain puisque Charleville-Mézières a déclaré forfait pour ce tournoi en raison d’un nombre important de joueuses blessées.

Allez les Guerrières !

Partenaires officiels