En finir avec le « chat noir ».

Sur ces deux dernières saison, le Cavigal Nice Basket 06 est la seule équipe de l’hexagone que l’ESBVA-LM n’a jamais réussi à battre. Même à Dunkerque, le Chat Noir est aujourd’hui passé. Au Palacium, il est plus que temps de s’en débarrasser aussi.

L’équipe de Rachid Meziane, qui n’a pas été épargnée par les blessures, sort de cinq défaites consécutives avec aucune victoire en 2017 (mais parmi celles-ci des rencontres pas faciles à Mondeville, contre Montpellier et, le dernier week-end, contre Charleville). Le club est actuellement à la lutte avec Nantes et Saint-Amand pour essayer d’arracher la huitième et dernière place qualificative pour les play-offs. C’est dire que tout point lui est précieux.

Mélissa, Jo et Laeti se retrouveront-t-elles samedi ?

Les Azuréennes retrouvent peut être une pièce qui leur manquait cruellement ces derniers temps : une meneuse. Et c’est une belle coïncidence que cela se produise à l’occasion de ce match. En effet, outre le plaisir de revoir au Palacium Laetitia Kamba, qui n’y a laissé que des bons souvenirs, ce match marquera donc le retour en ligue d’une autre ancienne de l’ESBVA-LM et du Centre de Formation : Melissa Diawakana, recrutée récemment par Nice comme joker après la blessure, entre autres, de Camille Aubert.

Mais il n’est pas certain que Laeti et Melissa croisent, sur le terrain, Jo, unique « rescapée », chez les Guerrières, de l’équipe 2013/2014. La capitaine de l’ESBVA-LM passera en effet, dans la journée, des tests médicaux suite à sa blessure en Pologne. En revanche, il se murmure qu’on pourrait peut-être avoir le plaisir de revoir Olivia… A suivre.

Quoi qu’il en soit, pour ce retour au Palacium après quatre déplacements successifs, une victoire des Guerrières est attendue, pour le moral, pour rester dans le haut du tableau du championnat et pour préparer, mercredi, la réception de Sopron et son très gros enjeu. Depuis le premier février les supporters et les z’hurlants n’ont pas eu l’occasion de voir leur équipe. C’est le moment de se retrouver et de refaire du Palacium une forteresse !

Autres rencontres de cette dix-huitième journée : Tarbes/Montpellier ; Hainaut/Charleville-Mezières ; Mondeville/Angers ; Lyon/Bourges ; Basket-Landes/Nantes.

A noter que les jeunes du Centre de Formation prennent, ce week end, comme toutes leurs homologues, quelques vacances…

En finir avec le « chat noir ». was last modified: février 17th, 2017 by Marc Delgrange

Comments are closed.

Translate »