Josée Fouques pour booster le Centre de Formation

Ca fait plusieurs années que le développement du Centre de Formation est un des dossiers auquel le Président et le Comité directeur prêtent une attention particulière. Avec la nouvelle dimension prise par le club après la saison 2014/2015, il est apparu nécessaire de faire un pas qualitatif supplémentaire. Le Comité Directeur, en juin, a chargé Josée FOUQUES, vice Présidente du Club et qui fut très longtemps présidente de l’ESBVA quand il était encore amateur, de prendre la direction de ce Centre de Formation pour l’aider à prendre une place plus importante au sein de l’ESBVA-LM. Elle trace, pour nous, ce que seront ses axes de travail.

ESBVA_vs_BASKETLANDES_2015_photo_Emmanuel_ROUSSEL7044

Josée et Carmelo Scarna, Président de l’ESBVA-LM : une même volonté.


Josée, peux tu d’abord nous dire précisément ce qu’est le Centre de Formation et quel en est l’organisation à l’ESBVA-LM ?

Comme pour tout club professionnel, c’est une structure concernant deux équipes, les U20 et les U18, composée de jeunes joueuses que le club prend en charge, c’est à dire dont il s’occupe de l’hébergement (si besoin), du suivi scolaire et, bien sûr de la formation sportive. Le Président Scarna et le Comité Directeur m’ont demandé d’en assurer la Présidence. Je suis assisté d’Olivier Dhulu qui a en charge la partie sportive, sous la supervision de Fred Dusart, le head coach du club, de Didier Baelde qui suit de près les questions de scolarité des jeunes filles et d’Eric Meliet qui assume toute la partie pratique et intendance.

Quelle va être ta priorité pour essayer de faire avancer ce dossier ?

Chacun a son poste assume ses tâches, mais je crois qu’il y a d’abord deux points sur lesquels nous devons progresser :

D’une part un gros travail d’organisation, de planification des tâches. On a eu des ratés dans le « qui fait quoi ? », notamment autour des tâches administratives. Il faut régler ça.

D’autre part développer l’aspect « relation avec les parents ». C’est très important de rester en contact étroit avec eux, d’échanger de façon constructive, dans le respect, bien sûr, des responsabilités et rôles de chacun.

C’est donc un rôle de coordonnatrice et de contacts qu’il me parait important et urgent de développer.

Fred Dusart va s’impliquer aussi dans le travail sportif du Centre de Formation ?

Oui, il a vocation à ça. Il n’est pas seulement « le meilleur coach de la LFB et de l’Eurocup », puisqu’il a obtenu, l’an dernier, ces deux titres, il a été responsable du Centre de Formation, et il est professeur d’E.P.S. C’est un domaine qui l’intéresse fortement. Il a déjà fait une réunion avec les entraineurs et fera périodiquement le point avec eux. Ljuba Drljaca, notre assistante coach, pour sa part, qui a fait son mémoire, pour son diplôme d’entraineur, sur les Centre de Formation, va s’impliquer directement dans les entrainements (elle a déjà commencé). Bien sûr, on sait que, pour l’un comme pour l’autre, la période « Euroleague » avec deux matchs par semaine et des longs déplacement compliquera les choses, mais il continueront à suivre ces jeunes.

Dans la coordination, il y a aussi celle avec la section amateur, non ?

Tout à fait. Le nouveau Président de la section amateur, Gary Renversez est totalement acquis à cette coopération. Il l’évoque d’ailleurs dans son interview qu’il a donné au site. Je ne répète pas ce qu’il a dit (on peut le retrouver en cliquant sur son nom), mais je confirme que des choses concrètes ont été mises en place, concernant, par exemple la présentation des équipes avec les jeunes. Il y a eu aussi une initiative sympa : l’ESBVA-LM a offert aux amateurs des maillots des filles de l’an dernier pour qu’ils les vendent à la braderie. Pour revenir sur notre sujet, nous allons travailler sur la continuité Minimes-Cadettes et d’ailleurs, les coachs des U20 et U18 auront chacun un assistant qui est entraineur des équipes jeunes de la section amateur. Le lien sera développé aussi avec le CREPS où est basé le pôle jeunes de la région. D’ailleurs, actuellement, une grosse partie de nos U18 sont hébergées au CREPS, et sont élèves au Lycée de Gondecourt.

Un vrai nouveau départ donc, mais pour finir sur l’immédiat : quelles sont les objectifs cette année ?

Ils sont un peu différents suivant les niveaux.

Concernant les U20, c’est à dire celles qui vont bientôt quitter le centre par obligation, l’objectif est de les armer pour entamer leur carrière ultérieure. De ce point de vue, par exemple, et bien entendu sans négliger le moins du monde les autres, on suivra avec attention la jeune Imane El Garti qui s’entraine maintenant régulièrement avec les pros et a déjà fait plusieurs apparitions remarquées dans les matchs de préparation, mais aussi dans certains matchs officiels. D’autres filles ont eu l’occasion d’entrer en jeu avec le groupe pro, je pense à Aurélia Moullec contre Arras au stade Pierre Mauroy.

Les U18 sont un peu moins proche de cette échéance (même si Valentine Desreumaux a fait aussi une apparition contre Arras) et de la pression qui on découle, mais, au plan des résultats d’équipe, c’est un groupe  dont on attend vraiment beaucoup cette saison.

Pour des précisions sur le Centre de Formation, on peut aussi se référer à l’onglet « Formation » du site, et notamment retrouver les résultats  en suivant les liens respectifs U18 ou U20.

Josée Fouques pour booster le Centre de Formation was last modified: juin 4th, 2016 by Marc Delgrange

Comments are closed.

Translate »