Négliger Angers : danger !

D’accord, Angers n’est pas Ekaterinburg. Côté ville, on a le droit de préférer la plus petite, la plus douce, et, en mesurant ce que ce qualificatif a de subjectif, la plus jolie. Côté Basket, l’une est la meilleure équipe d’Europe, l’autre la lanterne rouge du championnat de France. Choc thermique et choc de basket. Oui mais.

Faut-il, pour autant, s’inviter, en bord de Loire, en mode « fleuve tranquille » ?

C’est peut être ce que certain(e)s avaient déjà pensé pour le match « aller ». Ceux qui y étaient se souviennent comme les joueuses de Fred avaient dû guerroyer pour l’emporter au Palacium après avoir perdu le premier quart temps et ne compter qu’un petit point d’avance à la mi-temps. C’est ce qu’on a, à plusieurs reprises, pu penser cette année et qui nous a coûté, non seulement quelques frayeurs, mais même quelques désillusions contre des équipes de bas de tableau.

A Angers, il faudra encore se méfier notamment de la canadienne Lizanne Murphy (n°10)

Et puis de plus anciens fans de l’ESBVA-LM se souviennent aussi d’une amère surprise, il y a trois ans, dans la salle Jean Bouin et ses supporters qui, pour entretenir des rapports amicaux avec les z’hurlants, n’en pousseront pas moins leurs filles vers ce qui serait pour eux une « perf ».

Angers ne manque pas de qualité et ses résultats, contrairement à ce que pourrait laisser croire le classement, incitent à la méfiance : depuis début 2017, le groupe de David Gautier, qui a remplacé en cours de saison David Girandière, a commencé par une victoire contre Nantes. On note aussi deux défaites très honorables à Bourges et à Basket-Landes (avec encore 15 points de Lyzanne Murphy). Le week-end dernier, en Coupe de France les angevines ont perdu, sur le fil contre Lyon.

Et puis, clairement, il faut toujours se méfier d’un groupe qui lutte pour sa survie, contre la relégation.

Autres rencontres de cette dix-septième journée : Tarbes/Bourges ; Hainaut/Lyon ; Mondeville/Basket-Landes ; Charleville-Mézières/Nice ; Montpellier/Nantes.

Concernant le Centre de Formation, ce sera un week end « Palacium« . Les U18 recevront vendredi soir à 19 heures leurs homologues de Charleville-Mézières qui, le 15 janvier dernier, n’avaient pu se déplacer pour cause d’intempéries. Les U20, elles, recevront l’équipe de Vosges Nord samedi à 17 heures.

Négliger Angers : danger ! was last modified: février 9th, 2017 by Marc Delgrange

Comments are closed.

Translate »