Au Palacium mercredi, pour aider les Guerrières !

Ce mercredi, à 20 heures, l’ESBVA-LM et ses Guerrières jouent, sur quarante minutes, leur avenir européen.

Le Palacium sera plus rempli que la salle de Sopron pour pousser des Guerrières qui en auront bien besoin.

L’objectif est clair : si les villeneuvoises remportent cette rencontre, elles disputeront (pour la troisième année consécutive) les quarts de finale de l’Eurocup. Rappelons d’abord que sont qualifiées les équipes qui terminent cinquième et sixième de leur poule. Avant ce dernier match, le classement de la poule de l’ESBVA-LM est le suivant (on peut aussi voir la totalité des résultats dans la page « Coupe d’Europe« ).

  1. UMMC Ekaterinburg : 25 pts
  2. Nadehzda Orenburg : 22 pts
  3. Perfumerias Avenida Salamanque : 20 pts
  4. Bourges Tango : 20 pts
  5. Antakya Hatay : 19 pts
  6. ESBVA-LM : 18 pts
  7. Uniqa Sopron : 17 pts
  8. CCC Polkowice : 15 pts

On voit donc que :

  • Les deux premières places, ainsi que la dernière, sont acquises. Ekaterinburg et Orenburg sont qualifiées pour les quarts de finale d’Euroligue, Polkowice est éliminé de tout.
  • Salamanque, qui a le point average sur Bourges comme sur Hatay (ses deux seuls rivaux possibles) est, au pire, quatrième, donc qualifiée pour l’Euroligue.
  • Bourges est qualifiée pour l’Euroligue en cas de victoire, ou de défaite de moins de 13 points, à Hatay. Autre enjeu pour cette rencontre (si Salamanque est battue par Orenburg) : finir troisième plutôt que quatrième pour éviter un déplacement à Kursk en quarts.
  • Hatay est, dans tous les cas, qualifiée pour l’Eurocoupe ; et encore possible pour l’Euroligue si les turques battent Bourges de plus de 13 points.
  • L’ESBVA-LM, qui n’est plus en course pour l’Euroligue, est qualifiée pour l’Eurocoupe si les Guerrières battent Sopron, ou perdent de moins de dix points, ou qu’Hatay perd (l’ESBVA-LM ayant le point average sur Hatay).
  • Si l’ESBVA-LM gagne et que Hatay perd, l’ESBVA-LM est même cinquième.

Un dernier effort dans cette poule pour s’ouvrir un nouvel horizon européen.

Voilà donc tout l’enjeu de ce match qui, en cas de victoire, établirait au passage un nouveau record de victoires en Euroligue pour l’ESBVA-LM. « Yaka », donc. Sauf que, on le sait, l’effectif dont dispose Fred est fragilisée par les blessures (dans l’ordre chronologique) d’Olivia (retour possible mercredi ?), de Jo (improbable) et de Mame-Marie (on espère) ; et que les filles sont sorties bien fatiguées d’une semaine et demi de déplacement lointains, en France et en Europe. On l’a vu samedi.

Mais ce qu’on a vu aussi samedi, c’est un groupe qui sait se souder dans les difficultés, ce sont des Guerrières, Virginie en tête, qui ont su serrer les dents et passer par dessus leur fatigue, c’est tout un secteur intérieur qui ne se laisse plus marcher dessus, ce sont Alina et Valériane qui ont su prendre leurs responsabilités. Alors, les filles : on retourne au combat, l’enjeu en vaut la peine !

Et ce qu’on verra mercredi, c’est nécessaire et c’est certain, c’est tout un Palacium, emmené par les z’hurlants, qui les aidera dans cette tâche…

Autres rencontres de cette dernière journée de poule : Hatay/Bourges (donc : allez Bourges !) ; Polkowice/Ekaterinenburg et Salamanque/Orenburg.

Au Palacium mercredi, pour aider les Guerrières ! was last modified: février 22nd, 2017 by Marc Delgrange

Comments are closed.

Translate »