A Lyon, pour le panache

Pour cette dernière rencontre de la phase régulière du championnat, les Guerrières se rendront samedi soir sur le terrain du Lyon ASVEL.

Ce match sera quelque peu particulier, par le fait qu’il est absolument sans enjeu au classement pour l’ESBVA-LM, assurée de finir à la troisième place, et, par ailleurs, confrontée à plusieurs blessures (ce fut d’ailleurs une des caractéristiques de la saison, mais nous y reviendrons). La motivation devrait, en revanche être plus au rendez-vous chez des Lyonnaises qui sont à la lutte avec Montpellier, Basket-Landes et Tarbes pour la quatrième place, synonyme d’avantage du terrain pour les éventuelles belles en quart de finale (voir classement).

Les filles de Fred pourront aller chercher leur motivation dans deux éléments. D’abord, l’ambition de finir, avec le panache des professionnelles, par une victoire pour conclure une saison qui voit, au final, l’ESBVA-LM égaler sa meilleure place en saison régulière. Ensuite l’esprit de revanche d’un match aller, le 6 janvier dernier, qui avait vu la première défaite des Guerrières au Palacium en championnat depuis plus d’un an, à l’issue d’un match très insatisfaisant.

Si les huit qualifiées pour les playoffs (et donc les quatre pour les playdowns) sont déjà connues, quelques rencontres de cette dernière journée auront cependant un enjeu. Pour s’en tenir à celui qui concerne l’ESBVA-LM, on intéressera aux résultats de Roche-Vendée/Tarbes et Montpellier/Basket-Landes qui détermineront, avec celle de Lyon, les équipes qui termineront quatrième, cinquième, sixième et septième, et donc l’adversaire des Guerrières en quart de finale (celui qui terminera à la sixième place). Les matchs Hainaut/Nantes ; Nice-Mondeville et Bourges/Charleville-Mézières ayant, aux yeux villeneuvois, une valeur anecdotique. Voir le classement.

Concernant les jeunes du Centre de Formation, les deux équipes disputeront leur dernier match officiel de la saison ce week-end. Les U20 samedi à Charleville-Mézières, et les U18 dimanche à 15h30 au Palacium contre Graffenstaden. Venez donc leur adresses un petit salut…

A Lyon, pour le panache was last modified: avril 11th, 2018 by Marc Delgrange

Comments are closed.

Translate »