A domicile, les Guerrières imposent leur loi aux Islandaises de Haukar

04 novembre 2021

ESBVA-LM 82-33 Haukar

Quelques jours après leur victoire dans le derby du Nord à St Amand (60-63), les Guerrières étaient rapidement remises dans le bain de l’Eurocoupe avec la réception des Islandaises de Haukar en ce mercredi. Elles tardaient d’ailleurs à se mettre en rythme, la faute à une Briana GRAY (5 points, 4 rebonds) qui, absente au match aller, montrait la voix à ses coéquipières mais heureusement, Caroline HERIAUD (19 points dont 5/8 à 3 points et 6 rebonds pour 23 d’évaluation) était là pour réagir (3-5, 3’). C’était le début d’un joli périple pour les Guerrières qui, cette fois, semblaient bien décidées à prendre le match à leur compte (9-5, 5’). C’est en tout cas ce que croyait le public du Palacium mais au lieu de cela, Eva KRISTJANSDOTTIR (3 points, 2 rebonds) réveillait ses troupes (9-10, 8’). Clarince DJALDI-TABDI (16 points à 63% et 9 rebonds) sonnait le glas et s’en est suivi un joli mano à mano dans lequel Lovisa HENNINGSDOTTIR (9 points, 1 rebond) répondait à Caroline HERIAUD (13-13, 9’). En réussite sur la ligne des lancers francs, Kariata DIABY (16 points, 9 rebonds) donnait finalement un léger avantage à l’ESBVA-LM à la fin du premier quart-temps (15-10, 10’) mais ses partenaires savaient qu’elles devraient en faire davantage pour ne pas se laisser piéger par leurs adversaires du soir.

Encore une fois à l’instar de notre intérieure ivoirienne mais aussi notre ailière néo-zélandaise Jillian HARMON (8 points, 11 rebonds), les Villeneuvoises avaient à cœur de montrer qu’elles en avaient sous les baskets puisqu’elles ne tardaient pas à accroitre leur avance (19-13, 12’). Rien n’était fait pour autant puisque Haiden PALMER (6 points, 6 rebonds) reprenait les choses en mains pour Haukar (19-15) mais Miss HARMON redonnait de la confiance à son équipe (21-15, 13’). A cet instant, on sentait les filles de Rachid MEZIANE encore plus concentrées que depuis le coup d’envoi et ça se voyait au tableau d’affichage, même s’il ne fallait pas baisser la garde pour autant (27-19, 15’). Car en face, Rosa PETURSDOTTIR (4 points, 3 rebonds) et ses partenaires avaient encore de la ressource et étaient bien décidées à l’exploiter au maximum (25-25, 17’). Coach MEZIANE, passablement agacé, cherchait des solutions et faisait rentrer sa jeune garde en la personne notamment de Binta DRAME (9 points, 2 rebonds) mais les choses mettaient du temps à se décanter pour les Guerrières (27-25, 18’). Dans l’ultime minute de la première période, ces dernières parvenaient à réagir et relancer la machine. C’est finalement avec une avance de 7 unités en faveur de Villeneuve d’Ascq que les 2 équipes regagnaient les vestiaires pour la pause (32-25, 20’).

Les Villeneuvoises faisaient toujours autant preuve de sérieux à leur retour sur le terrain mais mettaient un peu de temps à creuser l’écart, la faute à un certain manque d’adresse, jusqu’à ce que Clarince DJALDI-TABDI ne trouve la cible (34-25, 22’). Quelques instants plus tard, c’est encore une fois Caroline HERIAUD qui s’illustrait à 2 reprises et à longue distance pour permettre à son équipe de franchir allègrement la barre des 10 puis 15 points d’avance sans contestation possible (40-25, 24’). Le coach de la formation islandaise était obligé de rappeler ses protégées sur le banc pour un recadrage mais pas de quoi inquiéter les Guerrières, qui revenaient sur le parquet du Palacium avec toujours la même détermination (49-25, 26’). A ce moment-là, on sentait les Villeneuvoises totalement inébranlables malgré le sang froid de Haiden PALMER et ses coéquipières dans le camp d’en face (51-26, 27’). Au bout de 30 minutes, la messe semblaient dites tellement les villeneuvoises semblaient avoir repris du poil de la bête et étaient transcendées par rapport à ce qu’elles avaient montré en première mi-temps pour éteindre des vis-à-vis de plus en plus muettes (63-29, 30’).

Pour autant, et afin de préparer la réception de Tarbes dans les meilleures conditions samedi soir, les filles de l’ESBVA-LM avaient en elles la volonté de se battre jusqu’au bout et ça se voyait sur leur visage, à commencer par celui de Kariata DIABY (65-29, 31’). Décidément en grande forme en ce milieu de semaine, Clarince DJALDI-TABDI se chargeait même de franchir le cap des 40 points d’avance pour mettre encore plus son équipe à l’abri (71-31, 35’). Preuve de la force collective de l’effectif villeneuvois, Rachid MEZIANE a fait rentrer l’ensemble de ses joueuses sur le terrain pour prendre part à un match qui s’est joué en plusieurs étapes. C’est d’ailleurs notre jeune intérieure Hatoumata DIAKITE (2 points, 3 rebonds) qui inscrivait l’un des derniers paniers de la partie, imitée par la Janelle SALAUN (8 points, 9 rebonds) pour conclure ce match sur le score de 82 à 53.

Par ailleurs, suite à des soucis techniques, la rencontre n'a pas pu être diffusée sur la chaîne YouTube de la FIBA. Nous vous prions de bien vouloir nous excuser pour la gêne occasionnée.

Nous vous donnons désormais rendez-vous samedi à 18h30 pour retrouver la LFB avec la réception de l’équipe de Tarbes au Palacium !

Partenaires officiels