Battues par Lublin, les Guerrières voient leur parcours en Eurocoupe prendre fin

27 janvier 2022

Après leur victoire de la veille sur un écart de 10 points (73-83), les Guerrières débutaient efficacement le match retour de ces 16èmes de finale d'Eurocoupe (2-2, 2'). Comme la veille, les 2 équipes s'observaient en ce début de premier quart-temps (4-5, 5'). Par la suite, les Guerrières éprouvaient quelques difficultés à trouver la mire mais se battaient sur chaque ballon, d'un côté comme de l'autre du parquet (5-10, 8'). C'est avec encore un retard de 5 unités pour l'ESBVA-LM que s'achevait le premier quart-temps (7-12, 10').

Les Villeneuvoises reprenaient de l'entrain à l'entame du deuxième acte, à l'image de Caroline HERIAUD (5 points, 6 passes décisives) qui inscrivait un 2+1, mais elles se faisaient rapidement punir (9-18, 12'). Après plusieurs tentatives avortées, Sandra YGUERAVIDE (14 points, 4 rebonds) à longue distance permet de redresser la tête même si l'équipe de Lublin voit son intérieure Natasha MACK (11 points, 6 rebonds) rappelée sur le banc pour avoir (déjà) commis 3 fautes personnelles. Les visiteuses ont alors su franchir et même dépasser la barre des 10 points d'avance (12-22, 14'). Après 2 lancers francs convertis par Kariata DIABY (10 points, 3 rebonds), le public eut la sensation que les filles de Rachid MEZIANE avaient retrouvé la confiance qui leur manquait jusque-là mais la route était encore très longue (19-29, 19'). A la pause, le score était finalement de 22 à 35 en faveur de Lublin.

La dynamique mettait du temps à se mettre en place au début de la seconde période (27-43, 23'). Les choses se compliquaient quelques instants plus tard lorsque Natasha MACK, de retour aux affaires, permettait aux siennes d'atteindre cette fois le cap des 20 points d'avance, soit +10 sur l'ensemble des 2 matches (27-47, 25'). La révolte allait venir d'une Sandra YGUERAVIDE qui prenait ses responsabilités à plusieurs reprises mais Martina FASSINA (21 points, 6 rebonds) et ses partenaires étaient là pour maintenir la pression (35-53, 29’). Après 30 minutes de jeu, le score était de 35 à 54.

En provoquant des fautes adverses, Jo GOMIS (12 points, 4 rebonds) et les Guerrières donnaient tout au début du dernier quart-temps pour continuer de croire en leurs chances (37-58, 21'). Mais au fil du temps, les joueuses de Lublin semblaient sûres de leur fait et poursuivaient leur travail (45-69, 36'). Même si elles se sont battues jusqu'au bout, Jolene ANDERSON (15 points, 9 rebonds) et les Guerrières ont dû se rendre à l'évidence et s'incliner 59-85, voyant ainsi leur parcours en Eurocoupe s’arrêter au stade des 16èmes de finale.

Partenaires officiels