DANS LE COULISSES DE L'ESBVA-LM - LE RETOUR 😁 - PARTIE 6

29 avril 2021

Est-ce que tu peux te présenter ?

Oui bonjour, je m’appelle Cambier Micheline, je suis à l’ESBVA-LM depuis 1996 par le biais de ma fille qui jouait à l’ESBVA-LM et j’ai suivi l’équipe première depuis.

Quel est ton rôle au sein du club ?

Alors je suis bénévole, avant j’étais au guichet invitations étant donné qu’il a été mis en dehors de la salle, j’ai arrêté… Désormais, je mets les programmes sur les sièges et je prépare les sandwichs.

Qu’est-ce que tu penses du nouveau Palacium ?

Il est super ! Oui oui il est super, je ne peux pas dire mieux. Par rapport à l’ancien, il n’y a pas photo, il fait plus salle de…, je ne vais pas dire de spectacle mais de sport quoi, il est bien élaboré, vraiment, les coursives, tout ça, moi j’adore !

Pour toi, quels ont été les événements marquants dans l’histoire du club ?

Le titre de championnes de France (en 2017, ndlr) et celui d’Eurocoupe (en 2015, ndlr). Etant au club depuis 1996, il y a eu aussi la montée en Ligue Féminine. J’avais dansé avec les filles à la salle Voltaire à l’époque. Mon titre préféré reste celui de championnes de France car depuis le temps qu’on y était, on en rêvait.

Pour vous, quelles ont été les joueuses marquantes dans l’histoire du club ?

Oulalala, il y en a plein, mon Dieu. Ah déjà, il y a, ça c’est ma « best friend Â» même si ce n’est pas marquant pour les autres, alors je dirais Emilie GOMIS, ça c’est la première fille que je vais citer, … Emma MEESSEMAN, Géraldine ROBERT, Fatimatou SACKO, il y en a beaucoup ! Pourquoi ces joueuses-là ? Eh bien déjà, parce que j’ai des très bons rapports avec elles. Humainement parlant, elles sont superbes puis elles ont apporté beaucoup, je pense notamment à Emma … il y en avait une aussi qui m’avait beaucoup marqué mais il n’y en pas beaucoup qui ont connue, c’est Cindy BLODGETT, qui était venue en tant que meneuse, très, très forte… il y en a plein… Sinon actuellement, je les « kiffe Â» toutes. Particulièrement, il y a Johanne GOMIS et Djéné DIAWARA, que je connais bien. Il y a beaucoup de nouvelles donc je ne les connais pas spécialement.

Pour finir, est-ce que tu aurais un mot pour le staff et les joueuses en vue des play-offs ?

Déjà, un grand merci et félicitations parce que, bon, malgré quelques déboires avec les défaites contre des équipes du bas de tableau, elles y ont toujours cru, elles n’ont pas démérité et puis bravo, bravo au staff, bravo aux joueuses, on est derrière vous, allez les Guerrières !

Partenaires officiels