Les Guerrières balayent Namur et décrochent leur billet pour les huitièmes d'Eurocoupe !

22 janvier 2021

ESBVA-LM 75-45 Namur

 

Très concentrées avant d’aborder cette troisième et dernière rencontre du « hub » en Roumanie, les Villeneuvoises n’ont pas tardé à se mettre en action face à Namur (4-0, 2’), sous l’impulsion de Haley PETERS (21 points, 7 rebonds) notamment. Il ne fallait toutefois pas se reposer sur ses lauriers puisque Hanne MESTDAGH (5 points, 4 rebonds) et les Namuroises veillaient au grain (4-3, 3’). Pour ne pas répéter les erreurs des 2 premières rencontres, Sandra YGUERAVIDE (5 points, 3 passes décisives) et ses coéquipières étaient au four et au moulin et essayaient de limiter les assauts de nos voisines belges mais les Guerrières peinaient à trouver des solutions offensives (7-5, 5’). A plusieurs reprises, elles ont su creuser l’écart mais à chaque fois, Courtney RANGE (10 points, 9 rebonds) et ses troupes étaient là pour répondre, sauf en fin de premier quart-temps où les filles de Rachid MEZIANE ont su se donner un peu d’air (17-11, 9’). Après 10 minutes de jeu, elles comptaient encore 6 points d’avance (19-13, 10’).

A l’entame du deuxième quart, l’ESBVA-LM obligeait ses adversaires à prendre des shoots difficiles, exercice dans lequel les protégées d’Aurélien GARRAUX, coach par intérim suite au départ récent de Jan CALLEWAERT et en attendant le retour de Philip MESTDAGH, manquaient d’adresse. Ça a surtout permis aux Guerrières d’engranger de la confiance et ça s’est vu au tableau d’affichage, à l’image de Zoé WADOUX (15 points dont 5/6 à 3 points), qui n’a pas tardé à se mettre en action à longue distance, bien relayée par Djéné DIAWARA (4 points, 4 rebonds) dans la peinture. Si bien qu’après 3 minutes de jeu dans le deuxième acte, Villeneuve d’Ascq était à 10 longueurs de son vis-à-vis (24-14, 13’). C’est alors que Lisa BERKANI (11 points, 5 rebonds) a décidé de prendre le match à son compte en plantant 2 paniers à 3 points dont elle seule a le secret, pour corser encore un peu plus l’addition pour des Namuroises qui commençaient à perdre pied (30-18, 16’). La doublette de joueuses extérieures fonctionnait à merveille côté villeneuvois puisque, quelques secondes plus tard, c’est Sandra YGUERAVIDE qui se faisait plaisir au-delà des 6,75 m (37-20, 19’).

En revenant sur le terrain de la Sepsi Arena, les Villeneuvoises ont mis un peu de temps à se remettre en rythme, laissant les Namuroises revenir dans le coup, sous la houlette de Pallas KUNAIYI-AKPANAH (8 points, 12 rebonds) pour revenir à 39-25 après 3 minutes en seconde période. Attention au relâchement coupable, qui se paierait cash ! Heureusement, Clarince DJALDI-TABDI (3 points, 6 rebonds) était là pour relancer la machine, bien aidée par Lisa BERKANI (46-30, 25’). Pour autant, l’incendie n’était pas éteint, loin de là. Une fois encore, le collectif villeneuvois a pu souffler les braises après avoir joué avec le feu durant plusieurs minutes (49-35, 31’). C’était d’ailleurs le début d’une belle marche vers l’avant ! Si bien qu’au terme du troisième quart-temps, le score était de 55 à 37 en faveur de l’ESBVA-LM.

Le couteau était toujours entre les dents des Guerrières en abordant les 10 dernières minutes. Elles avaient alors à cœur de se mettre encore plus à l’abri pour s’assurer une fin de match des plus tranquilles. Elles faisaient d’ailleurs un pas en ce sens lorsque Zoé WADOUX prenait ses responsabilités dans le « corner » en marquant un panier extérieur, juste en face du banc adverse, pour donner 21 points d’avance à son équipe (60-39, 33’). Rachid MEZIANE en profitait alors pour faire tourner son effectif avec l’entrée en jeu de Binta DIALLO (5 points à 100% en 7 minutes !), 19 ans et issue du Centre de Formation, sous la conduite de Kevin FAUCHOIS, et qui montre ainsi que tout le travail effectué jusqu'ici porte ses fruits. La jeune ailière était sans complexe et inscrivait son premier panier, un lancer franc, dans cette Eurocoupe (61-43, 35’). C’était ensuite au tour de Rebecca TSOBGNY (1 rebond, 1 passe décisive en 4’37), qui fait aussi ses classes auprès de nos équipes de jeunes, de faire son entrée en jeu pour engranger de l’expérience à ce niveau. Là encore, la jeune et prometteuse meneuse jouait crânement sa chance en offrant un caviar à Zoé WADOUX, qui s’illustrait de nouveau à longue distance (68-45, 37’). Puis, Eloïse PAVRETTE (1 rebond), également pensionnaire du « Centre de Formation » gouttait, elle aussi, aux joutes continentales pour prendre part à ce match géré pratiquement de bout en bout par des Guerrières revanchardes après des prestations compliquées lors des deux premières rencontres. Victoire acquise avec la manière pour les filles de Rachid MEZIANE (75-45) Grâce à leur 2 victoires dans ce « hub », elles reviennent de Sfântu Gheorghe avec, en poche, le billet pour les 8èmes de finale.

 

Allez l'ESBVA-LM !!!

Allez les Guerrières !!!

 

Crédit photo : FIBA

Partenaires officiels