Match de préparation à domicile : la marche est encore haute !

01 octobre 2018

Pour ce 1er rendez-vous à domicile de la saison, le Palacium n’avait pas revêtu ses habits de gala. Une relative petite chambrée de fans était présente pour encourager ses joueuses, face au Flammes de Charleville, l’horaire de la rencontre coïncidant avec celui du match de l’équipe de France face à la Belgique en Coupe du Monde.

C’est pourtant sous la conduite de la fanfare des Z’Hurlants que la rencontre démarrait. Privées de Shanté et de Mame-Marie, les Villeneuvoises engageaient prudemment la rencontre. Et comme en face, Charleville, enchainant une 2ème rencontre en 2 jours (après celle jouée contre Hainaut Basket la veille et perdue 49-48), n’attaquait pas pied au plancher, les points marqués se comptèrent sur les dix doigts après plus de 5’ de jeu (2-5 en faveur des visiteuses).

La rencontre avait tout d’un match de préparation, en ce début de mi-temps : observation, peu de vitesse et une relative maladresse aux shoots. Fred avait aligné sur le parquet un 5 inédit pour attaquer la rencontre : Jo’, Virginie, Christelle, Lætitia et Romy, la 1ère rotation n’intervenant qu’à 4’20 du terme du quart temps avec l’entrée en jeu d’Angie.

Quelques loupés des 2 côtés, des fins de possession sifflées sans shoot et le quart temps se terminait sur un score de 9-13, en faveur des Ardennaises. Période très poussive où Villeneuve ne donnait pas l’impression de se livrer réellement.

A l’entame du 2ème quart temps, le coach varia la composition pour mettre sur le terrain Hélène, Romy, Christelle, Jo et Mendy. Et si l’entrée de Mendy fit du bien à l’équipe (en complément du rôle et de l’apport de Jo), le manque de précision dans les derniers gestes et aux shoots, lié à un manque de vitesse, laissa l’opportunité à Charleville de prendre ses marques. Et à 5’ de la pause, le score était passé à 18-24 pour les Flammes. L’entrée intéressante, côté nordiste, de Jessica (MAVAMBOU), pensionnaire du centre de formation, amena un peu de fraîcheur dans le jeu. Cependant, côté adverse, la machine commençait à se mettre en route et la cible était trouvée plus régulièrement qu’en début de partie. Ce qui donna au score une ampleur plus importante à l’issue des 20 premières minutes de match. Villeneuve rentrait aux vestiaires menée 24 à 37 par les coéquipières de Kaleena LEWIS (qui finira la rencontre meilleure marqueuse avec 16 points).

La 2nde mi-temps reprit sur le même tempo : Charleville aux commandes et l’ESBVA-LM à la poursuite. Mais, clairement ce vendredi soir, il manquait du gaz dans le moteur des Guerrières pour espérer inquiéter une équipe de Charleville qui, ayant retrouvé ses cadres, était sur un autre niveau de jeu et d’adresse. Ajouté à cela, un impact plus important côté visiteuse qui obligeait Villeneuve à attaquer dos au panier, et vous aurez tous les ingrédients d’une défait annoncée. La fin du 3ème quart temps était sifflée sur le score sans appel de 43-57, rolex replica en faveur des Flammes. Les 3 périodes avaient été perdues par les Guerrières et l’écart au score était passé de -4 après 10 minutes de jeu à -14 avant l’entame de la dernière période.

Le début du dernier quart fit mal aux locales : 45-65 après 2 minutes jouées ! A l’entrée du money-time, avec un score à 49-70, l’affaire était entendue. Et comme Jo fut exclue du parquet après 2 fautes techniques et que Christelle quitta aussi l’aire de jeu après sa 5ème faute, la fin de rencontre fut laborieuse. Même si Charleville desserra un peu son emprise sur le match dans les derniers instants, Villeneuve d’Ascq ne parvint pas à se révolter pour atténuer la défaite et laissa encore filer le gain du quart temps pour perdre le match 57-74 !

La préparation se poursuit encore début octobre avec le tournoi de pré-open de Troyes (les 5 et 6 octobre) avant de rentrer dans le vif du sujet, avec le match aller de barrage d’Euroligue du 10 octobre à KSC Szekszard.

Le temps des Guerrières approche… !

Partenaires officiels