Un premier tour de coupe franchi au mental

27 octobre 2019

Dans une salle Maurice HUGOT bien garnie et où de nombreux supporters villeneuvois avaient fait le déplacement pour y mettre une chaude ambiance, les choses avaient très bien commencé pour nos Guerrières (0-5, 1’). Mais au fil des minutes, St Amand trouvait des ressources pour vraiment lancer ce premier derby du Nord officiel de la saison même si Courtney HURT (4 points, 5 rebonds) et les siennes veillaient au grain (7-11, 4’). Mais, au courage, Marina SOLOPOVA (11 points, 6 rebonds) et les Amandinoises parvenaient à repasser devant au score après 10 minutes de jeu (20-17, 10’).

« Trois points de retard, rien d’inquiétant », me direz-vous et vous aurez raison ! Mais dans le deuxième quart-temps, le collectif villeneuvois commençait à légèrement perdre pied face à la paire composée de Marina SOLOPOVA et Aaryn ELLENBERG (29-21, 14’). Keisha HAMPTON (9 points, 9 rebonds) puis Courtney HURT ont bien tenté de stopper l’hémorragie (29-22 puis 31-24, 15’). Mais en face, Marie MANE (7 points, 2 rebonds) puis Assitan KONE (10 points, 11 rebonds) nous faisaient mal, que ce soit dans la raquette ou en dehors, franchissant ainsi les 10 puis 12 points d’avance (36-24, 16’). A cet instant, les filles de Rachid MEZIANE semblaient prendre un petit coup derrière la tête. Les premières minutes de Mame-Marie SY-DIOP (7 points, 7 rebonds) allaient faire beaucoup de bien (38-30, 18’) mais au moment de regagner les vestiaires, l’ESBVA-LM était encore à -8 (40-32, 20’). Pour autant, tous les espoirs étaient encore permis !

Ce sont d’ailleurs des Guerrières dont le surnom n’était pas galvaudé qui sont revenues sur le parquet amandinois. A l’image de Lisa BERKANI (9 points, 6 rebonds), le renouveau était en ordre de marche (40-36, 23’). Dans la peinture, Rachel HOLLIVAY faisait le boulot et même si Nathalie BURTON (7 points, 5 rebonds) redonnait encore de l’air aux locales, on sentait que ce duel entre voisines pouvait basculer à tout moment (42-40, 25’). Quelques instants plus tard, précisément à une minute et vingt-huit secondes de la fin du troisième quart-temps, les supporters villeneuvois venus en nombre dans la cité thermale pouvaient pousser un grand « ouf ! » de soulagement lorsque leur capitaine Johanne GOMIS (12 points, 6 rebonds) inscrivait un panier à 3 points libérateur (46-48, 29’). Et même après 2 lancers convertis par Miss ELLENBERG (14 points, 2 rebonds), Captain Jo soufflait à nouveau sur les braises pour redonner l’avantage à l’ESBVA-LM après 30 minutes de jeu (48-50, 30’).

Comme on pouvait s’y attendre, l’atmosphère était irrespirable dans la salle car, d’un côté comme de l’autre, on attendait, on espérait même une victoire au forceps. Et sous l’impulsion d’une Christelle DIALLO en bonne forme, ce sont les Guerrières qui prenaient les devants à l’entame du dernier quart (48-52, 32’). Chacune leur tour, Kankou COULIBALY (8 points, 12 rebonds), qui devait quitter ses coéquipières à 5 minutes de la fin pour avoir commis une cinquième faute personnelle, puis Nathalie BURTON essayaient de relancer le SAHB mais la force mentale avait incontestablement changé de camp par rapport à ce que le public amandinois a pu voir en première période (54-55, 35’). Le money-time n’a jamais aussi bien porté son nom qu’en ce samedi soir ! Mais comme ce fut souvent le cas par le passé, le duo GOMIS-SY-DIOP est resté sur ses gardes et a permis à ses troupes de ne pas se faire surprendre dans les ultimes secondes !

Ca passe donc pour l’ESBVA-LM, qui devrait connaître son adversaire la semaine prochaine pour les huitièmes de finale de coupe de France !

Partenaires officiels