Centre de Formation : un beau week-end qui a failli être parfait

Pendant que les pros sont toujours en pause internationale, les jeunes du Centre de Formation faisaient leur rentrée ce weekend après avoir profité, un peu moins longtemps que les autres (l’entrainement ayant repris depuis une semaine) des vacances scolaires. Pour ce retour dans leur championnat respectif, les deux formations, U20 et U18, évoluaient au Palacium, (sous les yeux, dans les deux cas, de Fred Dusart). L’occasion pour nous d’un coup de projecteur sur le Centre de Formation de l’ESBVA-LM, et ses actrices et acteurs.

Samedi, les U20 ont échoué à 1 mn et 1 panier d’un exploit (54/56)

Hélène (n°7, 21 pts) et Monique (balle en main), ont conduit une remontada… juste trop courte

Les Guerrières juniors recevaient, sous les encouragements de supporters des deux équipes qui se sont répondus sympathiquement, leurs plus proches voisines, actuellement troisièmes exaequo du championnat NF2, le Femina Wasquehal. Le club de la commune frontalière dispose d’un effectif taillé pour jouer le titre, avec notamment plusieurs ex-villeneuvoises comme Carine Paul ou Elise Faniez (qui ont joué en ligue), Victoria Ricart ou Tanya Sinacoutry, mais aussi une intérieure polonaise grande, mobile et technique, qui s’avérera décisive : Joanna Khedzia, qui terminera la rencontre avec 24 points au compteur.

Les filles de Remi Delannoy ont-elles été impressionnées au départ ? Toujours est-il qu’après avoir mené quelques instants en début de rencontre, suite à un triple d’Anaïs Bardy,  elles se sont progressivement éteintes. Sous l’impulsion de Carine Paul, les visiteuses prenaient la tête pour passer à 7/12 aux cinq minutes. Lucie Roussiehles, en deux temps relançait les siennes, mais, malgré un joli drive d’Hélène Jakovljevic, et un habile travail dessous de Monique Ilouga-M’bey, Wasquehal tenait l’écart grâce, notamment, à son fort secteur intérieur. Une tentative de très loin au buzzer d‘Hélène gamelait de peu et la première pause était atteinte sur un 13/20 un peu décevant qui poussait, à la pause, le coach villeneuvois à réclamer plus d’intensité et même un peu de « folie ».

Il sembla d’abord avoir été entendu : un triple de Monique, un ballon gagné aux 24 secondes et un drive d’Hélène, et voilà les villeneuvoises revenues à 2 points. Mais la défense laisse trop les visiteuses dérouler leur jeu. Les locales compteront jusqu’à 15 points de retard et, malgré un triple d’Hana Tepu, la mi-temps est atteinte sur un écart de -8 (27/35) avec, déjà, 16 points de Khedzia, intenable dans la raquette.

Mais les Guerrières juniores ne lâchent rien. A la reprise, Hélène vole un ballon à sa vis à vis et score d’entrée. Certes Khedzia réplique, mais les drives de Monique et Hélène, complétés par un triple avec la planche d’Honorine Lemaire grignotent l’écart. Quelques ratés dessous au mauvais moment empêchent que cette remontada soit plus spectaculaire, mais, à l’ultime pause, Rémi peut féliciter ses filles pour leur réaction : l’ESBVA-LM a gagné ce quart temps, et l’écart, à 39/45 ne parait pas insurmontable.

Il ne l’est pas, elles vont le prouver. Le duo Hélène/Monique, toujours percutant, perfore la défense wasquehalienne et l’écart fond jusqu’à un point (49/50). C’est Honorine qui, pour la première fois depuis le quasi début, fait passer son équipe en tête. L’avance atteindra quatre unités. Chaque action est tendue. A 1’01, l’ESBVA-LM a encore deux points d’avance quand les visiteuses ont deux lancers à tirer. Ils feront l’égalité. A 38 secondes du terme, les villeneuvoises poussent la remise en touche wasquehalienne aux 5 secondes, mais perdent, derrière, ce ballon si précieux et si durement gagné. La victoire a choisi son camp. Wasquehal rentre l’ultime panier à 0.9 secondes de la fin. 54/56. Rageant mais intéressant face à un des favoris du championnat.

ESBVA-LM : 54 / Fémina Wasquehal : 56 (13/20 14/15 ; 12/10 ; 15/11) : Hélène Jakovljevic : 21 pts ;  Monique Ilouga-Mbey : 12 pts ; Anaïs Bardy : 7 ;  Honorine Lemaire : 5 ; Sarah Nanguy : 4 ; Hana Tepu : 3 ; Lucie Roussiehles : 2 ;  Kyria Faillot ; Maeva Moulin ; Haby Cissokho. Coach Remi Delannoy ; Ass : Alexandre Coulomp. Voir Classement U20.

Dimanche, les U18 ont explosé Arras dans le 3ème quart-temps (70/52)

C’était le premier des matchs retours (de la première phase de poule, rappelons le). Les filles de Ljuba Drljaca s’étaient, le 24 septembre, imposées en terre arrageoise. Durant une mi-temps le duel fut assez serré, mais (marque de fabrique ESBVA-LM ?), le troisième quart temps des « mini guerrières » emporta tout.

Après 2 minutes 30 improductives, les villeneuvoises ouvrent le score sur un drive de Kyria Faillot suivie de Nasserine William qui s’impose en force sous l’anneau. Après un peu plus de 7’30, Arras égalise mais Angèle Couvelard, d’un hook acrobatique et AnaIs Bardy à trois points au buzzer permettent aux locales d’arriver à la première pause sur le score de 16/12

Un énorme match de Nasserine à l’intérieur

Elainie Losy, dans la peinture, démarre la deuxième période. Le score stagnera très longtemps à 20/14 jusqu’à ce que Nasserine, sur passe décisive de Kyria semble créer un écart significatif (+9) mais Arras revient grâce aux lancers francs. A 1 minute 50 de la mi-temps, l’écart est revenu à 2 points. Il faudra à nouveau une réussite de Nasserine à l’intérieur et un triple d’Anaïs pour que la pause soit atteinte sur un avantage accru des nordistes (28/21).

Le troisième quart fut donc celui qui tua le match, sous l’impulsion d’une Hana Tepu impériale. quatre points d’affilée, puis (après un « intermède Nasserine« ) un triple et un panier. Le trou est fait. Nasserine intercepte et finit sa contre attaque, Hana change de rôle et devient passeuse pour Angèle avant de conclure sa « période enchantée » d’un nouveau triple. L’issue du match est pliée. On admirera un joli coast to coast de Nasserine. C’est Kyria sur contre attaque qui portera l’écart à 20 points. Lisa Mayer conclut d’un triple ces dix minutes qui, au terme d’un 31/12 portent le score à ce qui sera son écart maximum (59/33)

Hana stratosphérique au troisième quart temps

Pas grand chose à tirer d’une quatrième période anecdotique, sinon une réaction d’orgueil des arrageoises qui provoquent des pertes de balles villeneuvoises et réalisent un 0/6. Kyria, en drive, mettra fin à la série, mais la fin tournera au « hourra basket » et permettra aux visiteuses de gagner la période sans changer fondamentalement le résultat (70/52).

ESBVA-LM : 70/ Arras 52 (16/12 ; 12/9 ; 31/12 ;11/19). Nasserine William : 15 pts ; Hana Tepu : 13 ; Kyria Faillot : 12 ; Anaïs Bardy : 8 ; Lisa Mayer : 7 ; Angelle Couvelard  : 6 ;  Eva Thiam : 5 ; Elainie Losy : 4 ;  Alimatou BathilySolène Hooft. Coach Ljuba Drljaca ; Ass Benjamin Butez. Voir Classement U18. La défaite de Saint-Amand dans le derby du Hainaut contre Trith permet à l‘ESBVA-LM de revenir en première position ex-æquo

A noter que, juste avant le match des U18, les jeunes U15 de la CTC ESBVA/Wasquehal se sont imposées face à Arras 59/42 (mi-temps 35/25)

A suivre

Après un week end à la maison, les deux équipes du Centre de Formation iront se confronter aux clubs du Hainaut (pas très loin, si vous souhaitez aller les soutenir) puisque les U20 joueront samedi à 20 heures à Trith-Saint-Leger et les U18 mercredi à 16 heures à Saint-Amand. (attention, match avancé)

 

 

Centre de Formation : un beau week-end qui a failli être parfait was last modified: novembre 13th, 2017 by Marc Delgrange

Comments are closed.

Translate »