Concrétiser les vœux, dès le 3, à Charleroi

Une formidable année civile 2017, avec un titre d’abord, puis un nouveau mémorable cru de Guerrières (voir, pour ceux qui l’ont raté, l’hommage de Fred recueilli pendant la pause) vient de s’achever, mais pas question de s’éterniser sur les fêtes de changement d’année. Jo, Joey, Mame-Marie, Pauline, Marielle, Laeti, Nevena, Aminata et Joyce, qui ont repris l’entrainement dès les 28 décembre, auront l’occasion de mettre à l’épreuve leurs vœux, dès ce mercredi 3 janvier, contre les Castors de Braine, dans la prestigieuse salle du Spiroudôme de Charleroi.

Fred, Laetitia et, au fond, Ainars Zvirgzdins. Presque trois ans après, retrouvailles au Spiroudôme

Pour les fans de l’ESBVA-LM,  Braine et Charleroi sont évidemment associés à l’inoubliable souvenir du premier tire, mais la nostalgie n’a plus cours quand on entre sur le terrain. Même le souvenir du match aller gagné après une bataille acharnée (81/71) par la bande à Fred le 25 octobre dernier ne doit nous rappeler qu’une chose : contre une équipe de Braine bourrée de talents, rien n’est jamais facile.

Retrouvailles pour notre paire gagnante (Jo et Joey) avec des Castors qui savent qu’elle jouent leur avenir sur ces quarante minutes.

Rien n’est facile et d’autant moins que, pour nos amies belges, cette rencontre ressemble franchement au match de la dernière chance. Les partenaires de la redoutable Anete Steinberga joueront donc dos au mur et sont sans doute prêtes à « mourir » sur le terrain. En même temps, pour reprendre une expression à la mode, c’est, pour l’ESBVA-LM le match qui peut leur assurer, en cas de victoire, de poursuivre leur route en coupe d’Europe. Il suffit de jeter un œil sur le classement pour s’en persuader.

C’est donc, comme souvent dans les confrontations entre les deux clubs, un match qui se jouera à l’énergie. Les Castors pourront compter, n’en doutons pas, sur un public nombreux, mais un bus de supporters, autour des Z’hurlants, fera le déplacement, en se souvenant (car nombre d’entre eux y étaient en 2015) qu’ils ne craignent pas l’infériorité numérique.

Autres rencontres de cette dixième journée de la poule : Galatasaray/Bourges ; Polkowice/Prague ; Kursk/Sopron

Concrétiser les vœux, dès le 3, à Charleroi was last modified: décembre 31st, 2017 by Marc Delgrange

Comments are closed.

Translate »