Grandioses Guerrières

Dans une ambiance des grands soirs, Les Villeneuvoises ont disposé de Galatasaray (76-62). L’ESBVA-LM continue son parcours européen en Eurocup.

Sous la houlette d’une Jo revenue à son meilleur niveau et d’une Mame-Marie combative en l’absence de Pauline, les Guerrières ont été à la hauteur de l’événement

La donne était simple. Si elles voulaient se qualifier pour les quarts de finale de l’Eurocup, les filles devaient s’imposer face aux Stambouliotes de Galatasaray. Le message était passé. Dès l’entame du match, les Nordistes prenaient leurs adversaires à la gorge malgré l’absence de Pauline Akonga, malade, et l’enjeu lié à l’obligation de gagner (24-7, 7’). « Avant le match, on en parlait pas entre nous.  On avait pas besoin de se rajouter de la pression » analysait Jo Gomis, la capitaine.
Après un bon départ des Françaises, en trois minutes, les Turques alignaient une série de 0-11 et revenaient à 24-16 à la fin du premier quart-temps.  Les fantômes du match aller, où l’ESBVA-LM avait compté jusqu’à onze points d’avance, pour finir par s’incliner resurgissaient.

Un mental d’acier 

Joey Leedham retrouve aussi son meilleur niveau au meilleur moment

 Galatasaray enchaînait une deuxième série de dix points qui lui permettait de revenir au score (28-28, 15’). Mais on ne peut reprocher aux filles de Fred Dusart de manquer de caractère. Au lieu de sombrer, l’ESBVA-LM s’est relevée et à la mi-temps, les Guerrières menaient 40 à 33.

Joyce, prolongée jusqu’en fin de saison, s’affiche comme une vraie Guerrière

Fred Dusart était ravi de la performance de ses joueuses. « Si défensivement on est là, le rythme offensif suit. On les a bien contenues à l’intérieur. J’ai laissé des filles qui ont une dynamique positive. C’est ma philosophie ». Après un troisième quart-temps équilibré (12-14), les locales prenaient le large dans les dix dernières minutes.  Avec la qualité de passe de Joyce Cousseins-Smith, l’adresse retrouvée de Jo Gomis (23 points), le scoring d’une Joey Leedham totalement retrouvée (20 points, 10 rebonds, 5 assists)  et un collectif brillant, les Guerrières s’offraient une cinquième qualification consécutive en quart de finale d’Eurocup et finissaient le mois de janvier sur une bonne note pour le plus grand plaisir de Fred Dusart : « On a eu un mois de janvier difficile. Dans notre manière de gérer l’équipe, le mois nous a fait grandir au niveau du coaching Ljuba  et moi ».
L’avenir peut-être radieux.  Demi-finaliste de la Coupe de France, quart de finaliste d’Eurocup et deuxième du championnat. Les échéances arriveront vite. Mais en attendant, place au derby face au Hainaut. En cas de victoire, les basketteuses bénéficieront de huit jours de congés. En attendant, elles peuvent savourer ce brillant succès européen.

compte rendu : Julien Parcinski

ESBVA-LM – Galatasaray : 76-62 (24-16, 16-17, 12-14, 24-15) : Joyce Cousseins-Smith (12), Sarah Nanguy, Hélène Jakovljevic, Jo Gomis (23), Mame-Marie Sy-Diop (7),  Joey Leedham (20), Laetitia Kamba (4), Marielle Amant (10), Nevena Jovanovic, Aminanta Konaté

Entraineur : Frédéric Dusart, Ljubica Drljaca

Galatasaray : Epoupa (5), Davis (17), Yildizhan, Topuz (4), Alben (10), Dubljevic ,Petronyte (8), Quigley (8), Basaran (2), Uygul, Tasci (4), Kobryn (4)

Entraineur : Marina Maljkovic

On connait maintenant toutes les qualifiées des deux poules. voir Classement.

Grandioses Guerrières was last modified: février 4th, 2018 by Sarah Derancourt

Comments are closed.

Translate »