Le retour des « morts-vivants ».

Super Laeti ce soir

Après une rencontre à ce point riche en émotions, Fred confiait avoir « laissé sa chemise » dans l’énergie qu’il avait mis à « réveiller les mort- vivants » à la mi-temps. Fidèle à sa philosophie, il ne joua d’ailleurs la seconde qu’avec les six filles qui lui semblaient les plus performantes.

Il faut dire que les deux premières périodes avaient de quoi faire perdre leur calme aux plus zens (si tant est qu’il en fasse partie …). 15/13 pour les locales au bout des dix minutes, alors que, chez les joueuses de Rachid Méziane, seule Ta Shauna Rodgers se montrait dangereuse (11 points sur les 15 de son équipe). Mais le pire était à venir avec une seconde période où certes, la scoreuse locale fut mieux défendue, mais où les villeneuvoises ne surent inscrire que six points pour atteindre la pause sur un très inquiétant 28/19.

Mame-Marie, toujours au combat

C’est donc durant cette pause que, refusant de jouer les croque-morts, le coach tenta énergiquement son opération « résurrection ». Celle-ci sembla porter ses fruits puisque, comme parfois dans les moments difficile, dans le troisième quart temps villeneuvois, après un peu plus de quatre minutes de jeu, les filles de Fred, emmenées par une Laetitia des grands jours, bien épaulée Par Jo, Joyce, Mame-Marie et Joey (qui confirme son bon retour de blessure), étaient revenues à 32/30. Le score se stabilisait ensuite pour arriver à l’ultime pause sur un 42/38 qui plaçait les Guerrières en position de chasseuses de Gazelles.

Jo et Joyce auront, au final, « tenu la baraque »

Mais ces dernières n’entendaient pas se laisser manger et, à trois minutes de la fin, si l’ESBVA-LM était passé devant, l’écart restait minime (46/48). Dans les quatre-vingt dix secondes qui suivirent, on crut que les nordistes avaient fait le « trou » (47/54 à 1’27 du terme), mais les Héraultaises recollaient (52/54 à 26 secondes). Les Guerrières géraient mieux ce super money time, retrant enfin leurs lancers francs)n pour finir à une victoire précieuse mais arrachée dans la douleur (52/57)

BL Montpellier A : 52 / ESVBA-LM : 57 (15/13 ; 13/6 ; 14/19 ; 10/19). Les villeneuvoises s’imposent au rebond (37/31), mais pas à 3 points (4 sur 21 dont 2 pour la seule Laeti) ni aux lancers francs avec un toujours inexplicable 53% (9/17). A noter aussi 19 balles perdues de chaque côté. Laetitia Kamba : 15 pts, 7 rbds, 1 contre ; Mame-Marie Sy-Diop : 12 pts, 7 rbds, 19 d’évalJo Gomis : 11 pts, 7 assists ; Joyce Cousseins-Smith : 5 pts, 8 rbds,  Joey Leedham : 7 pts, 4 assists, Pauline Akonga : 4 pts ;  Marielle Amant : 2 pts, Nevena Jovanovic : 1 pt,   Aminata Konate , Hélène Jakovljevic. A Montpellier, à noter les 17 points de Ta Shauna Rodgers et les dix rebonds de « Fati« 

Autres résultats de cette journée : Lyon 73 / Mondeville 62 ; Roche-Vendée 79 / Mondeville 54 ; Nice : 50 ; Basket-Landes 64 ; Bourges 71 / Tarbes 58. Le match Hainaut/Charleville-Mézières se déroulera ce dimanche. Voir classement.

Photos (du match aller) Emmanuel Roussel

Le retour des « morts-vivants ». was last modified: janvier 28th, 2018 by Marc Delgrange

Comments are closed.

Translate »