2015/2016 : Confirmation au plus haut niveau

Résumé de la saison 2015/2016 de l’ESBVA-LM : Les campagnes (Euroleague, Eurocup, Championnat LFB, Coupe de France) des Guerrières mais aussi la saison des U20 et U18 du Centre de Formation.

***********

I – Douze Guerrières et deux coachs : le (très bon) cru 2015/2016

Stella KaltsidouMegan MahoneyMarielle AmantLaetitia KambaJohanne GomisAby GayeFatimatou SackoEmilija PodrugCamille AubertImane El GartiGéraldine Robert                                                                              Frédéric DusartLjubica Drljaca

II – Coupe d’Europe : 2ème finale de suite… mais pas 2ème titre

L’ESBVA-LM a renoué, cette saison, avec l’Euroleague. A la suite de leur meilleur parcours depuis l’origine du club, les Guerrières, sixièmes (en éliminant Salamanque et Sopron !), ont été reversées en Eurocup. Détails ci-dessous (les comptes rendus des matchs sont accessibles en cliquant sur les scores ou les liens en caractères de couleur bleue)

L’Eurocup : la finale !

Medaille argent Eurocup

Une belle médaille argent mais…

Pour la deuxième année consécutive, l’ESBVA-LM a disputé la finale de l’Eurocup, cette fois, contre un autre club français : Bourges. Malheureusement, le titre ne fut pas, comme en 2015,  au rendez-vous, puisque les Guerrières se sont inclinées, à l’aller au Palacium le 6 Avril (40/51) et au retour à Bourges le 13 avril (54/53). Avant ça, le groupe de Fred avait réalisé une superbe saison européenne, résumée ci-dessous.


 

 

  • Quart de finale : L’ESBVA-LM élimine les « Good Angels » de Kosice.

ESBVA_vs_KOSICE_photo_Emmanuel_ROUSSEL-6496

Pour ce quart de finale, le tirage au sort avait réservé aux villeneuvoises le seul duel entre deux équipes issues de l’Euroligue en lui opposant les Good Angels de Kosice, déjà croisées en poule. Les Guerrières s’étaient imposées, après prolongation, en Slovaquie, le 3 février. Au Palacium, l’ESBVA-LM, au terme de ce que Fred avait appelé ensuite le « pire match de la saison », s’était lourdement inclinée. Il y avait donc de la revanche dans l’air, ce 8 mars, pour la réception des slovaques. Au terme d’un de leurs meilleurs matchs, les Guerrières s’imposent de 16 points. (58/42). Trois jour plus tard, à l’extérieur, elles ont tenu bon, face à la pression des locales pour ne s’incliner que de huit points (68/60) et se qualifier.

euroleagueClassement et résultats de la poule Euroleague de l’ESBVA-LM

En terminant sixième de sa poule d’Euroleague, l’ESBVA-LM a continué sa route en EuroCup. Avant cela, l’ESBVA-LM a affronté en poule  2 clubs turcs d’Istambul : Fenerbahçe (1/2 finaliste de l’Euroleague 2015) et Galatasaray (vainqueur de l’Euroleague 2014) ; les Russes de Koursk (qui ont éliminé Bourges en 1/4 de finale d’Euroleague 2015) ; les Slovaques de Kosice (dit les « Good Angels » ! 10ème année consécutive d’Euroleague) ; les Italiennes de Schio (en poule d’Euroleague 2015 ont passé 20 points à Bourges) ; les hongroises de Sopron (13 participations en Euroleague en 15 ans) et  les espagnoles de Salamanque (vainqueures de l’Euroleague 2012)

Classement final :

  1. Fenerbahce : 26 pts
  2. Schio : 24 pts
  3. Koursk : 24 pts
  4. Galatasaray : 23 pts (les quatre équipes qualifiées pour les 1/4 de finales d’Euroleague)
  5. Kosice : 19 (Qualifié pour les 1/4 de finale d’Eurocup)
  6. ESBVA-LM : 19 pts (Qualifié pour les 1/4 de finale d’Eurocup)
  7. Salamanque : 18 pts
  8. Sopron : 15 pts

Résultats journée par journée :

  • Mercredi 14 Octobre : ESBVA-LM : 78 / Sopron : 44
  • Mercredi 21 Octobre : Salamanque 72 / ESBVA-LM 49
  • Mercredi 28 Octobre : ESBVA-LM 55 / Fenerbahce 69
  • Mercredi 4 Novembre : Galatasaray 59 / ESBVA-LM 35
  • Mercredi 11 Novembre : ESBVA-LM 78 / Kursk 70
  • Mercredi 2 Décembre : Kosiçe 55 / ESBVA-LM 60
  • Mercredi 9 Décembre : ESBVA-LM 70 / Schio 73
  • Mercredi 16 Décembre : Sopron 50 / ESBVA-LM 69
  • Mercredi 6 Janvier 2016 : ESBVA-LM 78 / Salamanque 66
  • Mercredi 13 janvier  : Fenerbahce 77 / ESBVA-LM 54
  • Mercredi 20 Janvier : ESBVA-LM 62/Galatasaray 66
  • Mercredi 27 Janvier : Kursk 66/ESBVA-LM 49
  • Mercredi 3 Février : ESBVA-LM  48/Kosiçe 78
  • Mercredi 10 février : Schio 75/ESBVA-LM 57

III – LFB : L’ESBVA-LM pour la 3ème année consécutive en 1/2 finale de playoff du championnat

Défaite contre Bourges en deux manches :

  • Le 4 mai au Palacium : 60/73
  • Le 6 mai au Prado : 62/45

Classement définitif de la saison régulière

  1. Montpellier : 49 pts
  2. Bourges 48
  3. ESBVA-LM : 46 
  4. Charleville-Mézières : 44
  5. Nice : 44
  6. Basket-Landes : 43
  7. Lyon : 38 
  8. Nantes: 37
  9. Mondeville : 36
  10. Hainaut : 36
  11. Angers : 33
  12. Toulouse : 32
  13. Arras : 30
  14. Calais : 30 (ces trois dernières équipes sont reléguées en Ligue 2)

Résultats

Date Match heure Résultat
27/09/2015 ESBVA-LM / LYON 13H30  V : 84/58
01/10/2015 ANGERS / ESBVA-LM 20H00  V : 69/77
11/10/2015 ESBVA-LM / CALAIS 15H00  V : 80/68
17/10/2015 MONDEVILLE / ESBVA-LM 20H00  V : 54/83
25/10/2015 ESBVA-LM / TOULOUSE 15H00  V : 92/32
08/11/2015 CHARLEVILLE-MEZ. / ESBVA-LM 15H30  V : 52/68
15/11/2015 ESBVA-LM / ST AMAND 16H00  V : 81/50
29/11/2015 BASKET LANDES / ESBVA-LM 14H30  V : 59/60
05/12/2015 BOURGES / ESBVA-LM 20H00  d : 76/48
12/12/2015 ESBVA-LM / ARRAS 20H00  V : 81/51
19/12/2015 NICE / ESBVA-LM 20H00  d : 57/56
10/01/2016 ESBVA-LM / NANTES 15H00  V : 59/55
16/01/2016 MONTPELLIER / ESBVA-LM 20H00  d : 66/63
24/01/2016 LYON / ESBVA-LM 15H30  d : 93/81 (a.p.)
31/01/2016 ESBVA-LM / ANGERS 15H30  V : 69/54
14/02/2016 CALAIS / ESBVA-LM 15H00  V : 51/76
28/02/2016 ESBVA-LM /MONDEVILLE 15H30  V : 89/50
12/03/2016 TOULOUSE / ESBVA-LM 20H00  v : 57/90
19/03/2016 ESBVA-LM / CHARLEVILLE-MEZ. 20H00  d : 73/77
17/04/2016 ST AMAND / ESBVA-LM 16H00  v : 48/68
30/03/2016 ESBVA-LM / BASKET LANDES 20H00  v : 72/64
02/04/2016 ESBVA-LM / BOURGES 20H00  v : 74/60
09/04/2016 ARRAS / ESBVA-LM 20H00  v : 49/77
20/04/2016 ESBVA-LM / NICE 20H00  d : 58/66
23/04/2016 NANTES / ESBVA-LM 20H00  v : 77/68
26/04/2016 ESBVA-LM / MONTPELLIER 20H00  v : 69/58

Avec 20 victoires sur 26 matchs, les Guerrières font mieux que l’an dernier (19).

 

IV – Coupe de France : une demi et pas plus, comme l’an dernier…

Certes, le bilan global de l’ESBVA-LM en Coupe de FrancLogo coupe de france de baskete, sur ces trois dernières années, ne donne pas à rougir : deux demi-finales et une finale, bien des clubs s’en contenteraient… Mais cette compétition continue, in fine, à se refuser aux Guerrières… Et la saison 2015/2016 n’aura pas été celle du graal.

En tant que club jouant l’Euroleague, l’ESBVA-LM (comme Bourges) est entrée dans la compétition au stade des quarts de finale en affrontant, le 7 février, Angers, au Palacium, pour une victoire sans grande difficulté 83/53 .

Le tirage au sort n’a, ensuite, pas été clément pour les Villeneuvoises qui, pour la demi-finale, ont dû aller affronter Bourges à Bourges le 5 MarsAu terme d’un match magnifique, aux yeux de tous les observateurs, les Guerrières s’y inclinent après prolongation : 77/74

V – Une bonne saison aussi pour les jeunes du Centre de Formation de l’ESBVA-LM.

V.1 : U18 (moins de 18 ans):

L13015320_694479527322292_3256095229488997126_n‘Equipe U18 de l’ESBVA-LM a brillé au cours de cette saison 2015/2016 en accédant, pour la première fois, au final four national après avoir terminé première de la région Nord/Est.

Lors de ce final four, les filles d’Olivier Dhalluin ont bien résisté contre des formations beaucoup plus habituées qu’elles à ce niveau de compétition mais se sont inclinées en demi-finale contre Montpellier puis en finale pour la troisième place contre Mondeville. Récit de ce week end par le lien.

Résultats de la phase de qualification (ordre chronologique inversé)

  • 22 Avril : des villeneuvoises démobilisées subissent, contre Arras, leur unique défaite de la phase 2 : ESBVA-LM U18 : 43 / Arras U18 : 53. (14/15 ; 8/12 ; 10/12 ; 11/14). Valentine 23 points ; Sarah 7 ; Lea 4 ; Coumba 4 ; Alpha 2 ; Haby 2 ; Solène 1. Les arrageoises étaient venues pour gagner et elles ont mis l’énergie qu’il fallait ; les villeneuvoises n’ont manifestement pas pris au sérieux ce match, il est vrai sans enjeu. Le résultat est donc totalement logique.
  • 10 Avril : nouvelle victoire facile contre la SIGraffenstaden. Les joueuses d’Olivier Dhalluin partaient grandes favorites de cet avant dernier match de la poule. Pourtant, est-ce par excès de confiance ou en raison du fait que plusieurs joueuses étaient rentrées tardivement dans la nuit du match des U20 à Paris ? Toujours est il que l’entame de match fut laborieuse, mais, après la mi-temps atteinte sur un 33/16, il n’y a plus, alors qu’une équipe sur le terrain. ESBVA-LM U18 : 71/SIG : 33 71/33 (15/14 ; 18/2 ; 24/6 ; 14/11) : Zoe : 14 ; Valentine : 14 ; Sarah : 13 ; Haby : 10 ; Lea : 7 ; Fanta : 4 ; Alphonsine : 4 : Marion : 3 ; Coumba : 2 ; Anaïs.
  • SAMSUNG CSC3 Avril : Ca y est, elles sont qualifiées pour Roquebrune ! A trois matchs de la fin, il restait une victoire à remporter pour les filles d’Olivier Dhalluin pour valider officiellement leur qualification pour le final four national. Ce fut chose faite ce dimanche à Charleville-Mézières, pour une équipe pourtant handicapée par plusieurs absences, mais le banc à répondu présent. Charleville-Mézières : 52 / ESBVA-LM :62
  • 20 mars : elles ont joué à se faire peur contre Geipolsheim : 57/51. Contre une équipe à priori plus SAMSUNG CSCfaible, à domicile, on prédisait une promenade de santé pour les « mini guerrières » même privées de plusieurs titulaires dont Zoé, préservée pour le stage Equipe de France. Après une première mi-temps tranquille (37/17) les locales s’endormaient et les visiteuses se battaient pour revenir dans le dernier quart à 49/44. Valentine (14 points au final) prend alors les choses en main pour assurer la victoire d’une équipe qui aura été beaucoup plus malmenée que prévu (57/51)

 

 

ESBVA_REMISE_photo_Emmanuel_ROUSSEL-4101A noter que, samedi, entre le match des U20 et celui des pros, Zoé Wadoux avait été mise à l’honneur par l’association des anciennes basketteuses internationales (représentée par Isabelle De Colo).

 

 

 

 

  • 13 mars : victoire décisive contre Saint-Amand : 67/52. Voir le récit par le lien ESBVA-LM / Saint Amand

    SAMSUNG CSC

    En s’imposant face à Saint Amand, les « mini Guerrières » ont fait un grand pas vers le final four

  • 6 mars : victoire importante et pleine d’autorité chez le voisin arrageois : 42/62.

A l’issue d’un match de grande qualité, stressant, avec la dureté qui convient au « mini haut niveau » où l’écart n’a cessé de croître (24/30 à la mi-temps ; 33/44 à la fin du troisième quart) ; les « mini-Guerrières » ont remporté sur le terrain d’Arras, un match important contre un autre centre de formation, gardant ainsi leur invincibilité dans la poule, et, bien entendu, leur première place.

  • 17 février : Les mini-Guerrières restent invaincues à Graffenstaden. Les villeneuvoises se déplaçaient en Alsace pour y affronter une équipe qui n’avait encore gagné aucun match, mais qui affichait pour la première fois un effectif complet. Après un début de match réussi (1-10 après 5 minutes), la machine s’enraye pour les nordistes qui subissent le jeu. À la mi temps le score est serré (26-24). avec un duo Anaïs BardyZoé Wadoux qui cumule 20 des 26 points marqués. Au retour des vestiaires, les filles d’Olivier Dhalluin haussent leur niveau défensif. 50-69, à la fin du match. Léa Duvauchelle a signé son retour à la compétition et les filles sont enfin en vacances.
  • 31 janvier : troisième victoire d’affilée contre Charleville : 43/28. Après un début moyen (9/6), les mini-guerrières se sont envolées dans le deuxième quart temps (27/13 à la mi-temps) et ont maintenu l’écart ensuite (36/23 puis 43/28 au final).
  • 24 janvier : deuxième déplacement (à Geispolsheim), et deuxième victoire. Les mini-guerrières voyagent bien : deuxième victoire, à l’issue d’un déplacement de près de 7h. Dès l’entame, elles donnent le ton avec une grosse intensité, enchaînant les stops défensifs et les paniers sur jeu rapide ou attaque placé. L’écart croîtra tout au long de la première mi-temps, atteignant 18 pts et sera de 14 pts à la pause. Après une seconde période maîtrisée les villeneuvoises s’imposent 43-66.                                                                                        
  • 17 janvier 2016 : Une victoire superbe à Saint-Amand : 51/57. Les mini-guerrières commencent cette seconde phase bien décidées à créer un avenir à leur saison. Elles entrent dans le match en imposant leur rythme grâce à leur défense étouffante et des phases offensives rondement menées. Saint Amand ne marquera que 6 pts dans le premier quart (6-20). Les Amandinoises resserrent alors à leur tour leur défense. La mi-temps est sifflée avec toujours 14 pts d’avance pour l’ESBVA-LM. Au retour des vestiaires, St Amand grappille son retard grâce notamment à quelques contre-attaques. 9 points d’avance à la fin du troisième quart temps. les locales jettent toutes leurs forces dans la bataille et reviennent à 3 pts dans un mano à mano étouffant. Il restera aux mini-guerrières suffisamment de lucidité de volonté pour mettre un dernier coup de rein : stops défensifs, contrôle retrouvé du rebond, gestion du ballon alliée à une bonne efficacité sur la ligne des lancers-francs leur permettront de repousser les adversaires à 6 points ô combien précieux. Une victoire bien méritée avec un état d’esprit irréprochable de chacune.

3 : Des « mini guerrières » qui brillent

zoe et coumba  Zoe Wadoux et Coumba Sow ont été retenus pour participer au Camp National à Bourges du 17 au 21 décembre. Celui ci a donné lieu à un tournoi à quatre équipes (France-Sud ; France-Nord ; Irlande U16 et Pologne U15). L’équipe « France-Nord » a terminé deuxième et Zoe a été élue « MVP » du tournoi ! Voir, en suivant le lien,  l’interview de Zoé .sur Weo, suivie de l’interview d’Imane El Garti.

4 : Rappel résultats phase 1

  • 13/12 : Promenade de santé face à Charleville-Mezière : 60/29
  • 29/11 : Une victoire mais des insatisfactions : ESBVA-LM 57 / Wasquehal 47
  • 22/11 : Défaite au Hainaut : 59/49 
  • Victoire importante à Charleville : 44/70
  • Victoire malgré les obstacles à Wasquehal : 55/79
  • Défaite frustrante contre le Hainaut : 56/64
  • Première victoire pour le premier match à Aulnoye : 41/59.

Joueuses U18 2015/2016

LUKISU-KADIESE Alphonsine ; BARDY Anaïs ; URBANIAK Camille ; SOW Coumba ; HAMIANI Eléna ; SANOGO Fanta ; CISSOKHO Haby ; LEMAIRE Honorine ; FAILLOT Kyria ; DUVAUCHELLE Léa ; NANGUY Sarah ; HOOFT Solène ; DESREUMAUX Valentine ; WADOUX Zoé ; BAESKENS Marion

Entraîneur D’HALLUIN Olivier ; 1er assistant MUGANGUZI Wani ; 2ème assistant HENOCQ Adrien

V.1 : U20 (moins de 20 ans)

L’Equipe U20 de l’ESBVA-LM a évolué dans la poule D avec FURDERHEIM, MULHOUSE, ARMENTIÈRES, RONCHIN, TRITH, STADE FRANÇAIS, CSMF PARIS, SCEAUX, AUBERVILLIERS, CHARLEVILLE, SAINT-AMAND.  Ci dessous les résultats.

Résultats

  • 16 avril : Arras : 61 / ESBVA-LM : 48
  • 13 avril : ESBVA-LM : 71 / Mondeville : 56
  • 9 avril : Paris BA : 53 / ESBVA-LM : 60
  • 2 avril : Trith : 50 / ESBVA-LM : 28
  • 19 mars : ESBVA-LM 59 / Aubervilliers 55. C’est une vraie performance qu’a réalisée l’équipe U20, en ouverture du match des pros, contre une équipe d’Aubervilliers expérimentée et athlétique.  Les visiteuses imposent leur physique durant le premier quart temps qu’elles emportent 13 à 22. En deuxième période, les débats s’équilibrent et, malgré une Imane alors peu en réussite dans ses shoots extérieurs sur la zone adverse, les villeneuvoises, montrent des choses, comme ce joli jeu à trois Imane/Salomé/ Anaïs. Grâce à un triple de Valentine dans les dernières secondes, les filles d‘Olivier Dhulu emportent la période pour atteindre la mi-temps sur un 26/32 qui rétablit le suspens. Seule ombre au tableau, les cinq fautes de Sarah. L’écart se stabilise au retour des vestiaires. On remarque un joli contre de Fanta et surtout qu’Imane, sur un ballon volé en zone d’attaque, rentre son premier triple. C’est alors Salomé qui prend les choses en main. Un panier, un rebond offensif, puis un troisième panier d’affilée pour ramener l’écart à trois points à une minute de la pause. Aubervilliers survit grâce à son adresse aux lancers francs, alors que les locales se montrent maladroites dans l’exercice (46/51). Les « Guerrières juniors » repartent avec un triple d’Imane. L’égalisation se fera attendre, plusieurs attaques échouant jusqu’à ce que Salomé ne trouve la cible. Fanta enchaîne en défense par un contre et en attaque en s’imposant sous les cercle. à 53/51, aux cinq minutes, le coach visiteur prend un temps mort, et Aubervilliers, sur quatre lancers francs, repasse devant… mais ce seront leurs seuls points de la période. Imane rappelle qu’elle peut aussi réussir ses lancers, avant de régaler Valentine d’une passe décisive back door. Pendant que les visiteuses forcent leurs attaque de façon un peu brouillonne, Salomé conclut sur lancers francs : 59/55 une victoire inattendue et brillamment acquise.
  • 12 mars : Ronchin 78 /ESBVA-LM 59

  • 5 mars : ESBVA-LM 63 /Furderheim 66. C’est à un match et un résultat plus serrés que beaucoup ne le pensaient qu’ont assisté, ce samedi soir, les spectateurs du Palacium entre une équipe U20 villeneuvoise un peu décimée (absences pour blessure ou autre de Camille, Aurélia et Elisa notamment) et la solide équipe de Furderheim (à laquelle les villeneuvoises avaient cependant déjà donné du fil à retordre à l’aller). Les visiteuses démarrent en trombe, et Olivier Dhulu doit prendre son premier temps mort après cinq minutes sur le score de 2 à 11. Les villeneuvoises sont notamment en difficulté dans la raquette et le premier quart se terminera sur la marque inquiétante pour l’ESBVA-LM de 6/17. Il était donc important de stopper l’incendie, et, pour cela, de retrouver le chemin du panier. Dans le rôle des pompiers; et avec la même vitesse d’intervention, on eût les efficaces Imane, Valentine, Salomé et Anaïs qui firent prendre au score un aspect plus prometteur (14/19 après trois minutes). Les débats s’équilibraient alors et on put commencer à admirer les drives d’une Salomé intenable ce soir et un triple de Solène. La défense peine, mais les filles font le spectacle et on apprécie une contre attaque collective terminée par Salomé (encore) et un triple d’Honorine. La mi-temps de survient sur une marque (24/31) toujours en faveur des visiteuses, mais au terme d’un quart-temps remporté par les Guerrières junior. A la reprise, les deux équipes jouent aux montagnes russes. Les villeneuvoises, montées en agressivité défensive, volent des ballons et, dans cet exercice, Sarah s’illustre en concluant deux belles contre attaque. Deux lancers convertis de Salomé resserrent encore le score (36/39 puis 38/41), mais la fin de la période voit les visiteuses passer leurs « fixation/démarquage/passe » trop facilement. 40/50 à l’ultime pause : tout est à refaire. Qu’à cela ne tienne, elles repartent. Imane à trois points, Valentine en s’arrachant, Salomé toujours en pénétration et Honorine à trois points. 52/57, mais le temps passe. Malgré un dernier panier au buzzer d’Anaïs, Furderheim remporte, 63/67, en ayant tremblé jusqu’au bout, un match qu’ils pensaient sans doute gagner plus tranquillement.
  • 27 février : Stade Français 76/ESBVA-LM 53

  • 24 février : Angers 48/ESBVA-LM 54. Pour ce déplacement à Angers, l’équipe, outre les absences pour blessures (Aurélia, Zoé, Haby), était également privée d’Elisa, qui a décidé de mettre un terme à sa saison. Les six heures de bus et une température glaciale dans le gymnase ne simplifiaient pas les choses, d’autant plus qu’Angers se présentait au complet enregistrant même un renfort de taille avec la présence d’Angélina Turmel (1m97)! C’est Angers qui prenait le meilleur départ (16-10 à la fin du 1er QT) et qui conservait cette avance de 6 points jusqu’à la mi-temps (29-23). Le passage au vestiaire permit à l’équipe d’effectuer les réglages nécessaires. C’est une équipe villeneuvoise remontée et motivée qui redémarrait la 2ème mi-temps en infligeant un 12-0 en l’espace de 3 minutes à leurs adversaires du soir. La motivation, la cohésion de groupe et l’envie de gagner ne changera plus de camp et l’équipe Espoirs de l’ESBVA-LM s’imposera 54 à 48 conservant ainsi la 1ère place du groupe à 2 journées de la fin.
  • 13 février : ESBVA-LM 70 / Hainaut Basket 69 C’est à un incroyable scénario qu’on a assisté, ce samedi soir, au Palacium, au terme d’un match où la victoire hésita longtemps avant de paraître se tourner vers les visiteuses jusqu’à ce que… Mais reprenons les choses dans l’ordre, et réservons la fin pour la fin… Le match commence plutôt bien pour les U20 villeneuvoises qui mènent 10/5 au bout de cinq minutes avant de laisser revenir leurs adversaires et d’atteindre la première pause sur un petit retard 17/18. La deuxième période s’avère plus compliquée, malgré quelques réussites à trois points (Sarah, Zoé) et une belle combativité de Fanta à l’intérieur. Les filles d’Olivier Dhulu ne parviennent pas à défendre efficacement et la mi-temps est atteinte sur un sérieux retard  (28/36) avec, en plus, Imane à trois fautes. La reprise est plus encourageante. Camille, puis Salomé scorent et les visiteuses sont à dans la pénalité après 2’30 de jeu. Mais les locales n’arrivent pas à provoquer les fautes qui donneraient des lancers. Néanmoins, à 8 secondes de la dernière pause, Imane égalise 50/50. On croit, peu de temps après la reprise, que les visiteuses vont repartir avec la victoire. Elles se détachent rapidement (50/55). Sarah rapproche son équipe d’un triple, mais les Amandinoises continuent à maintenir l’écart. A trois minutes du terme, l’écart est toujours de -6, mais les joueuses refusent d’abdiquer et on remarque déjà une Imane qui utilise l’expérience de ses entraînements avec les pros pour, à chaque occasion, parler à ses partenaires. C’est alors une nouvelle remontée (-2 aux deux minutes), et, sur un nouveau triple, les Guerrières junior repassent devant à +1. Le plus dur est fait ? Non : les visiteuses se ruent alors à l’assaut et, dans la dernière minute, au terme d’une attaque interminable où elles gagnent quatre rebonds offensifs de suite, obtiennent deux lancers qu’elles convertissent. A 21 secondes de la fin, villeneuve est à -1, qui deviendront -2 alors qu’il reste à jouer… une seconde et quatre dixièmes ! Tout est perdu ? Sur la remise en jeu, alors que les visiteuses sautent déjà de joie, Imane tente un tir désespéré du milieu du terrain sur lequel une amandinoise trop impulsive commet une faute. Temps terminé, 67/69… mais trois lancers francs à venir. Sans trembler, presque sereinement, la meneuse villeneuvoise rentre ses trois lancers pour la plus rocambolesque des victoires de la saison : 70/69.
  • 7 février : Sceaux 68 / ESBVA-LM : 44. L’équipe espoirs a connu samedi à Sceaux sa plus lourde défaite de la saison, la faute à une première mi-temps cauchemardesque (33-11). Offensivement en panne de solutions, les joueuses sont venues buter sur une défense adverse bien en place. Après un passage aux vestiaires et quelques réglages nécessaires, elles sont néanmoins parvenues à faire jeu égal en deuxième mi-temps (35-33).
  • 30 janvier : ESBVA-LM 46 / Mulhouse 51 L’ESBVA-LM éprouve quelques difficultés défensives dans le premier quart temps, conclu sur un 13/19 pour les visiteuses (les 13 points villeneuvois ayant été inscrits par Imane). Il faut attendre la treizième minute pour voir enfin une autre « Guerrière junior » marquer (en l’occurrence Alfonsine à deux reprises), ce qui relance la mécanique. Fanta, puis Imane à nouveau, puis Camille permettent aux locales de revenir à égalité à la mi-temps : 29 partout. Un petit relâchement en début de troisième période voit les alsaciennes prendre six points d’avance, mais, à 30 secondes de la fin, Aurélia permet de rester au contact à l’ultime pause : 39/39. La dernière période sera fatale au groupe d’Olivier Dhulu, la différence se faisant notamment à la réussite aux lancers francs. 46/51.
  • 23 janvier : SO Armentières 64 / ESBVA-LM 52. A Armentières, qu’attendre d’une rencontre qui opposait le 2ème de la poule au 10ème ? L’équipe de l’ESBVA-LM démarrait le match sans se poser cette question et prenait rapidement les devants. Malheureusement, une mauvaise gestion de la fin de la première mi-temps avec notamment 2 paniers à 3 points encaissés renvoyait les deux équipes aux vestiaires sur un score de 31-23 en faveur d’Armentières. La réaction de nos joueuses a bien lieu en deuxième mi-temps, mais un nombre anormal de balles perdues empêche d’espérer emporter ce match. Score final : 64-52
  • 16 janvier : ESBVA-LM 59 / Charleville Mézières 56. La victoire revint aux Guerrières junior à l’issue d’un match par séries où l’indécision régna longtemps. Un début est marqué par une petite efficacité offensive (5/3 après cinq minutes de jeu), et L’ESBVA-LM fait un petit trou. Les visiteuses, aiguillonnées par un coach tonique, repassent en tête : 11/13. La deuxième période commence mieux, avec une belle action d’Imane, puis un triple de Zoé. Les locales repassent devant, puis, sur transition rapide creusent un petit trou, agrandi par un triple de Valentine après trois rebonds offensifs gagnés. 26/20 à la mi-temps. La reprise sera visiteuses. 34/32 aux cinq minutes ; 34/34 une minute après, puis 34/37. Un triple d’Imane stoppe l’hémorragie, mais la dernière pause est atteinte sur un score en faveur des Ardenaises : 39/44. C’est Camille qui relance son équipe d’une pénétration autoritaire. La défense haute qui s’en suit est gagnée et les villeneuvoises recollent à 46/47 quand commence le « festival Zoé » à trois points. Les visiteuses ne s’en relèveront pas : 59/56.
  • 9 janvier : ESBVA-LM : 60 / Paris BA : 52. Pour ce match de reprise, approximations et hésitations étaient au rendez-vous. Les villeneuvoises prennent rapidement les commandes et mènent de trois points à la fin du premier quart-temps. Elles parviennent à faire fructifier cette avance et retournent aux vestiaires à la mi-temps avec 5 pts d’avance. Les 2 équipes sont à égalité à la fin du troisième quart. Un dernier coup d’accélérateur permet de remporter cette dernière période 13 à 5.
  • 19 décembre : Furdenheim : 68 / ESBVA-LM : 65. Les Guerrières junior ont été plombées par une mauvaise entame de match : 2 fautes rapides sur la seule meneuse et -14 à la mi-temps. Elles effectuent un beau retour en deuxième mi-temps, mais la sortie d’Imane pour 5 fautes à 4 minutes de la fin complique la tâche des Villeneuvoises qui jouent le money time sans véritable meneuse.
  • 12 Décembre : ESBVA-LM : 58 / Trith Saint Leger : 70 (23/19 ; 28/36 ; 41/49). Bon début de l’ESBVA-LM  qui vire en tête (23/19) à la première pause, mais, dans le deuxième quart temps encaissent un 13/0 qui les met derrière les visiteuses. 28/36 à la mi-temps. La reprise n’est pas plus glorieuse. Après 19 pts encaissés pour 2 marqués, ce sont Lisa et Aurélia qui relancent la machine, en infligeant un 7/0 qui ramène les villeneuvoises à 5 pts (37/42), mais les filles de Trith, soutenues par des fans bien sonores, ne cèdent pas à la panique et atteignent l’ultime pause sur un 41/49, avant de gérer tranquillement la dernière période (58/70)
  • 5 Décembre : Aubervilliers : 81 / ESBVA-LM : 71. Match serré contre une équipe d’Aubervilliers qui descend de NF1. Les jeunes Villeneuvoises pensaient tenir le match en menant de 3 pts à 5 mn de la fin, mais elles se sont montrées incapables de stopper les assauts d’Aubervilliers, et trop fébriles en attaque pour repartir avec la victoire.
  • 28 Novembre : Victoire à l’arraché contre Ronchin : 76/72 après prolongation (12/16 ; 30/35 ; 48/49 ; 61/61). Les « guerrières juniors » se retrouvent rapidement à mener 10/5 avant de traverser un trou noir sous la forme d’un 0/11 encaissé. Série stoppée in extremis par un panier d’Imane juste avant la pause atteinte sur un retard de 4 points (12/16). La deuxième période sera plus équilibrée, avec quelques largesses défensives compensées par des réussites aux shoots extérieurs, notamment d’Imane et même un panier à…4 points (3+1) d’Elisa. A la mi temps, le score reste défavorable aux filles d’Olivier Dhulu (30/35). Au retour du vestiaire, les villeneuvoises grignotent petit à petit leur retard et, sur un triple de Zoé, reviennent à égalité à 46 avant d’atteindre ce qu’on croit être la dernière pause avec le plus petit des retards : 48/49. La quatrième période verra Fanta se mettre en évidence, suivie de Valentine. A quatre minutes du terme, les locales semblent avoir pris un avantage décisif (61/54), mais elles tombent alors en panne de réussite. A 14 secondes de la fin, le score est revenu à parité (61/61). Ronchin a les deux lancers de la gagne mais ne parvient pas à les convertir. Prolongation. Le coude à coude y sera crispant, rythmé par les lancers-francs, marqué par les éliminations de joueuses. C’est Haby qui fait alors preuve d’un sang froid maximum et permet à son équipe de faire d’abord la course en tête. Mais les visiteuses reviennent à hauteur puis devant. C’est la pugnacité défensive qui permet aux derniers instants d’être villeneuvois. Imane sur Lancers francs et Elisa convertissent les attaques. 76/72. La volonté était au rendez-vous.
  • 21 Novembre : Défaite sur le fil contre Arras : 57/60. Le match avait pourtant bien commencé, les filles d’Olivier Dhulu atteignant la première pause en tête (19/15), mais, après la reprise, des moments de panique sur la presse adverse et des maladresses faisaient passer les visiteuses devant malgré quelques réussites à trois points. Comble de malchance, Salomé Philippon était contrainte d’abandonner ses camarades sur entorse. 30/34 à la mi-temps. La troisième période confirmait l’impression de yoyo de la part des villeneuvoises, qui, après avoir été légèrement décollées au score, revenaient en fin de période sur un bel enchaînement : triple de Zoe Wadoux, gain de la défense aux 8″ sur demi-terrain, puis panier de Sarah Nanguy. 44/46. Les nordistes repartent à l’assaut du score avec Imane El Garti, l »écart se réduira même à un point (48/49) sur deux lancers de Camille Dubois, puis plus tard sur un 2+1 de Valentine Desreumaux (53/54), mais les locales n’arrivent pas à convertir les balles pour repasser devant.  Pendant près de deux minutes le score en reste là, mais ce laps de temps est aussi marqué par les cinquièmes fautes de Sarah puis d’Aurélia Moullec. Dans une certaine confusion, le match se conclut à 57/60.
  • 7 Novembre : Face au redoutable Stade Français : bonnes choses et passages à vide : 56/71. Face à une équipe de haut niveau, incluant une grande dame du basket français (l’inusable Nicole Antibe avec ses 193 sélections en Équipe de France) et une ex-guerrière (Chloé Westerlynck), le groupe d’Olivier Dhulu a mal démarré (2/9 après 3 mn, puis 4/11, puis 11/21 à la première pause. Le deuxième quart-temps démarre mieux avec un meilleur verrouillage du rebond et deux triples (Camille Dubois et Aurelia Moullec) qui relancent la machine. Le score se resserre jusqu’à 20/21. Les phases de défense tout terrain des locales perturbent les visiteuses et le coude à coude se poursuit jusqu’à la mi-temps sifflée, après un triple au buzzer d’Elis Carridi, sur un score toujours défavorable aux villeneuvoises mais serré : 28/31. A la reprise, nouveau temps fort Villeneuvois et, sur deux lancers francs de Valentine Desreumaux l’écart revient à 1 point (32/33). Mais les fixations intérieures de Nicole Antibe permettent de ressortir pour des shoots ouverts. Ajoutons quelques pertes de balle et les parisiennes s’envolent 34/45, puis 40/53 à l’ultime pause. La dernière période stabilisera plus ou moins cet écart. Les Guerrières junior se battent bien mais les plongées vers le cercle des intérieures visiteuses font des ravages. Imane El Garti conclut sur une ultime pénétration pleine de décision. 56/71.
  • 31 Octobre : A Saint-Amand, les guerrières junior paient leur entame ratée : 47/43
  • 24 Octobre : victoire contre Angers : 61/50
  • 17 Octobre : défaite contre Sceaux : 55/65
  • 10 Octobre : défaite d’un souffle à Mulhouse 46/48. Les guerrières junior ont réalisé un match appliqué, jusqu’à un passage difficile dans le 4ème quart temps qui les met à -8 des locales. Elles réagissent alors et reviennent plusieurs fois à égalité. A 24″5 de la fin, Mulhouse est à +2 avec la possession. Les filles de l’ESBVA-LM réussissent une très bonne séquence défensive et récupèrent la possession… à 0″5 secondes du terme, Temps mort et, à l’issue d’un système parfaitement exécuté prennent un tir qui tourne autour de l’anneau… et ressort. Une déception légitime pour les joueuses, le staff, et Adrien qui était venu soutenir l’équipe.
  • 3 Octobre : Une défaite de justesse contre Armentières après prolongation. Pour le premier match au Palacium, les U20 de l’ESBVA-LM recevaient la redoutable et expérimentée équipe d’Armentières. Les filles d’Olivier Dhulu furent tout près de créer l’exploit puisqu’elles menèrent les trois quarts du match, comptant même jusqu’à 11 points d’avance. Armentières pris pour la première fois la tête à 2 minutes de la fin du 3ème quart temps, mais les « Guerrières junior » ne lâchaient rien et revenait à égalité et poussaient leurs adversaires à la prolongation (60/60). Cet extra time fut fatal aux Villeneuvoises qui se firent surprendre d’entrée, et ne purent revenir dans la partie. 63/70.
  • 30 Septembre : premier match et première victoire à Charleville ! Ce premier match avait beaucoup d’importance car, opposant les « Guerrières junior » à une autre équipe U20 de centre de formation, elle compte pour le championnat interespoir. Début serré : 15/19 (pour l’ESBVA-LM) à la fin du premier quart temps, nos filles ayant manqué plusieurs paniers faciles en contre attaque. Le 2ème quart repart sur la même dynamique. En difficultés avec les fautes, Olivier Dhulu doit se passer de ses meneuses pendant cinq minutes, ce qui permet aux locales de passer devant à la mi-temps 37/33. A la reprise, et après des ajustements défensifs, les villeneuvoises gagnent des ballons, verrouillent les rebonds défensifs et sont plus efficaces dans le jeu rapide. Elles passent un 10/3 à leurs adversaires puis accentuent leur pression pour compter 6 points d’avance à la dernière pause. La dernière période verra l’ESBVA-LM compter jusqu’à 10 points d’avance, puis gérer. Fin : 54/60.

Joueuses U20 2015/2016 : MOULLEC Aurélia ; DUBOIS Camille ; CARIDI Elis ; EL GARTI Imane ; PHILIPPON Salomé                   Entraîneur DHULU Olivier ; Assistant MENSAH Gervais

image

L’équipe U20 2015/2016 dite « Guerrières Junior », accompagnée des deux coachs… et de quelques U18…

2015/2016 : Confirmation au plus haut niveau was last modified: juillet 19th, 2017 by Marc Delgrange

Comments are closed.

Translate »